Adoption de la recommandation établissant l’European Child Guarantee

30.06.21

Make Mothers Matter se félicite de la Recommandation du Conseil récemment adoptée établissant l’ »European Child Guarantee » (en anglais) qui vise à réduire le nombre d’enfants menacés de pauvreté et d’exclusion sociale au sein de l’Union. L' »European Child Guarantee » espère briser le cycle intergénérationnel de la pauvreté et sortir au moins 5 millions d’enfants de la misère d’ici 2030.

Après plusieurs années de négociations et d’engagement de la part du Parlement européen et de la Commission européenne, grâce au travail de plaidoyer de parties prenantes telles que l’Alliance for Investing in Children dont Make Mothers Matter est membre, l’UE a franchi cette étape importante vers l’éradication de la pauvreté.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de l’UE sur les droits de l’enfant et du Plan d’Action du Socle européen des Droits Sociaux (principe 11 du Pilier européen des Droits Sociaux, sur l’accueil et le soutien des enfants).  Elle entre en vigueur à un moment où les familles sont devenues plus vulnérables en raison de l’impact socio-économique de la pandémie du Covid-19.

L’European Child Guarantee cible les enfants dans le besoin, tels que les enfants handicapés ou souffrant de problèmes de santé mentale, les enfants vivant dans des situations précaires (par exemple, ceux qui vivent dans un ménage à revenu unique ou avec un parent handicapé ou dans un ménage où il y a des problèmes de santé mentale ou une maladie de longue durée), les enfants sans abri, les enfants issus de minorités ou de milieux ethniques et d’autres groupes d’enfants défavorisés1.

L’objectif de cette initiative est de protéger davantage les droits des enfants en Europe, notamment de ceux qui sont dans le besoin et de leur assurer une plus grande égalité des chances. Pour ce faire, la recommandation du Conseil invite les membres de l’UE à mettre en place des plans d’action nationaux garantissant un accès « effectif » et « gratuit » à certains services essentiels : soins de santé, éducation et accueil de la petite enfance de haute qualité, éducation et activités scolaires, logement adéquat et alimentation saine.

La recommandation du Conseil fournit un cadre pour aider chaque pays à mettre en œuvre des plans d’action nationaux visant à soutenir les enfants en situation de vulnérabilité. Elle laisse à chaque État membre la liberté de développer ses propres mesures en fonction des besoins et des pratiques propres à la nation. Le Conseil recommande également aux États membres d’impliquer d’autres acteurs concernés, tels que les organisations non gouvernementales travaillant sur les droits de l’enfant.

Les États membres ont 9 mois pour élaborer et adopter ces plans d’action nationaux. La Commission surveillera leur mise en œuvre pour s’assurer qu’elle est liée à l’objectif 2030 du Socle européen des Droits Sociaux, à savoir réduire d’au moins 5 millions le nombre d’enfants menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale et d’au moins 15 millions, le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale.

Make Mothers Matter continuera à défendre la nécessité d’aider les enfants, tout en se concentrant sur la famille dans son ensemble, lors de l’élaboration de politiques liées à la pauvreté des enfants. Le soutien familial constitue un droit de l’enfant qui doit être reconnu et respecté. Si l’on considère que les enfants âgés de 0 à 18 ans ne passent que 20 % de leur vie dans des environnements formels (écoles, centres de jour, etc.), ils passent un temps considérable à la maison. Il est donc essentiel d’inclure les familles – les mères en particulier – afin de trouver des solutions efficaces pour soutenir les enfants. De nombreux enfants en situation précaire vivent uniquement avec leur mère et les statistiques montrent que ces ménages sont plus exposés au risque de pauvreté.

Il est vrai que les enfants pauvres grandissent dans des familles pauvres; il est donc nécessaire de soutenir les parents et les principaux soignants dans leur rôle et de s’assurer qu’ils disposent de ressources adéquates et d’un accès libre à des services de qualité pour apporter ce soutien de manière durable. Investir dans les familles présente un grand avantage économique. MMM plaide en faveur d’une participation significative des parents et de leur implication dans la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de toutes les activités liées au programme de la « Child Guarantee », afin de lutter efficacement contre la pauvreté des enfants et des familles, de briser le cycle intergénérationnel des difficultés.

1 Conseil de l’Union européenne : « Council Recommendation establishing a European Child Guarantee », 04.06.2021

Articles les plus lus

Avec les mères afghanes, pour le droit à l’éducation de leurs filles

12.11.20

Participez à notre panel de discussion virtuel #RaiseAPen le 25 novembre 2020 à 16h Paris / 19:30 Kaboul

Lire plus

Lancement de la campagne #RaiseAPen

12.11.20

Aujourd’hui, Make Mothers Matter (MMM), soutenue par des personnalités et organisations internationales importantes, lance #RaiseAPen pour répondre à l’appel des mères en Afghanistan qui reven

Lire plus

Exploiter le numérique pour le bien être des familles: notre responsabilité collective

14.02.21

UN New York, CSocD59 - Retour sur la Visio-conférence du 12 Février dernier, qui s'est tenue dans le cadre du la 59ème Commission des Nations Unies sur le Développement Social

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L'actualité de la délégation de MMM à l'Union Européenne

Contribution du MMM à la consultation publique sur les micro-crédits de la Commission européenne

14.09.21

Make Mothers Matter se félicite de la consultation publique de la Commission sur les micro-crédits (Mcs). La flexibilité et la modularité qu'ils offrent pourraient fournir des moyens adaptés de formation e

Lire plus

Mums at Work – Soutenir l’intégration professionnelle des mères migrantes

11.09.21

Make Mothers Matter est ravi d'avoir été sélectionné par le Réseau européen des Femmes Migrantes pour rejoindre le Conseil Consultatif européen, créé pour suivre, évaluer et conseiller le projet "MUMS

Lire plus

La Social Platform et le Sommet Social européen organisent une conférence phare

15.07.21

La Social Platform, dont Make Mothers Matter est membre, a récemment tenu sa conférence phare annuelle "Construire l'Europe sociale". Cet événement officiel, organisé en marge de la présidence portugaise

Lire plus

La Campagne #RaiseAPen franchit des étapes importantes au Parlement européen

06.07.21

Notre campagne, qui vise à soutenir une demande pressante des femmes afghanes pour le maintien du droit des filles à l’éducation, a récemment franchi deux étapes importantes au Parlement européen.

Lire plus

Adoption de la recommandation établissant l’European Child Guarantee

30.06.21

Make Mothers Matter se félicite de la Recommandation du Conseil récemment adoptée établissant l’"European Child Guarantee" (en anglais) qui vise à réduire le nombre d'enfants menacés de pauvreté et d

Lire plus

Pourquoi les femmes à l’âge de la retraite méritent l’attention de l’UE – Réponse du MMM à la consultation publique de l’UE sur le vieillissement et les changements démographiques

28.05.21

L'initiative de consultation publique vise à recueillir les réactions des parties prenantes sur les défis et les opportunités du vieillissement démographique, en adoptant une approche fondée sur le cycle

Lire plus