Chaque mère devrait avoir accès aux soins de longue durée dont elle a besoin et qu’elle mérite

20.04.24

Dans une déclaration commune opportune, Make mothers Matter, ainsi que 16 ONG européennes, ont exhorté les décideurs politiques de l’UE à donner la priorité aux soins de longue durée lors de la prochaine législature 2024-2029. Cet appel intervient alors que la présidence belge de l’UE se concentre sur le renforcement du pilier européen des droits sociaux, avec un accent particulier sur le principe 18 – le droit aux soins de longue durée.

L’urgence d’agir

La déclaration met en évidence plusieurs problèmes critiques qui affectent les soins de longue durée dans toute l’Europe, notamment :

  • Le sous-investissement : Insuffisance du financement des services de soins de longue durée
  • Protection sociale inadéquate : Absence de systèmes de soutien complets pour les bénéficiaires et les prestataires de soins
  • Soins limités et centrés sur la personne : Un déficit de services qui donnent la priorité aux besoins et aux préférences individuels
  • Pénurie de personnel : un besoin croissant de personnel qualifié dans le secteur des soins de longue durée.

Ces problèmes pèsent sur un système qui a déjà du mal à répondre à la demande croissante de soins de qualité. Dans la déclaration commune, les ONG participantes ont formé un front uni pour persévérer dans l’amélioration de cette situation et, en fin de compte, de la qualité de l’expérience des soins de longue durée en Europe.

Recommandations et demandes

La déclaration commune propose plusieurs actions clés pour relever ces défis, notamment la création d’une Plateforme européenne des Soins de Longue Durée. Cette plateforme favoriserait la collaboration entre les autorités nationales, les organisations de la société civile (comme MMM), les prestataires de soins et les partenaires sociaux. En facilitant le dialogue et le partage d’informations, elle favoriserait une mise en œuvre efficace de la stratégie de l’UE en matière de soins de longue durée.
La déclaration appelle également à la mise en œuvre de la recommandation du Conseil sur les soins de longue durée (2022), ce qui signifie que les États membres doivent élaborer et soumettre des plans nationaux ambitieux d’ici juin 2024, en se concentrant sur le caractère abordable, l’accessibilité et la qualité des soins.

Enfin, elle aborde la nécessité d’Investissements Transformationnels. Ces derniers visent à modifier l’approche du financement des soins de longue durée, en les considérant comme un investissement dans le bien-être social et économique de l’Europe, et non comme un simple coût.

Soins de longue durée – demandes spécifiques des mères

En plus de la déclaration conjointe sur les revendications communes, MMM, au nom des mères qu’il représente, demande des mesures liées aux soins de longue durée qui abordent de manière globale les défis et les désavantages particuliers qu’elles rencontrent.

Comme nous l’avons souligné dans un « policy paper » distinct, nous pensons qu’il est impératif d’attirer l’attention sur les besoins des femmes en matière de soins de longue durée dans le cadre de l’écart de pension entre les hommes et les femmes. L’une des principales raisons de cette inégalité est le temps que les femmes consacrent à des activités non rémunérées telles que les soins. Ce temps n’est pas encore reconnu ni recalculé en termes de prestations de retraite et est une source d’injustice économique et sociale, ayant un impact non seulement sur la situation économique et financière des mères et de leurs familles, mais aussi sur leur santé mentale et physique.
Par conséquent, nous plaidons pour une meilleure protection des mères afin de prévenir les conséquences négatives plus tard dans la vie et également en ce qui concerne leurs options de soins à long terme. En guise de solution, nous demandons instamment à l’UE de

  • Mettre en œuvre un système de crédit de soins qui accorde des crédits de pension pour le temps consacré à des activités de soins à différents stades de la vie d’une mère et reconnaître et valoriser le travail de soins non rémunéré dans un sens plus large.
  • Mener une réforme des systèmes de Pensions de Survie pour faire face à l’augmentation des taux de divorce afin de réduire l’exclusion sociale des femmes âgées et leur dépendance à l’égard des pensions de leur (ex)-mari.
  • À côté de cela, nous croyons que la promotion du Logement Intergénérationnel répond au souhait d’une solution alternative centrée sur la personne pour sa vieillesse. Des études montrent qu’il aide à réduire les coûts du logement, prévient les sentiments de solitude ou d’isolement, permet aux femmes âgées de rester actives et en bonne santé mentale et physique.
  • Enfin, nous croyons qu’il est nécessaire de revaloriser le Travail à Temps Partiel dans les calculs de pension, d’augmenter la disponibilité et l’accès aux Plans d’Épargne Retraite, en mettant l’accent sur les secteurs majoritairement féminins, et d’encourager les femmes à s’engager activement dans ce dernier.

Un Appel à l’Action

MMM appelle à la mise en œuvre d’une forte Stratégie de Soins de l’UE qui inclut des solutions aux besoins des mères et des femmes, un système de soins à long terme plus robuste et centré sur la personne à travers l’Europe avec une approche axée sur les femmes/mères, et la création par l’UE d’une plateforme dédiée.

Consultez le « position paper » complet de MMM sur les Soins à Long Terme. (En anglais)

Articles les plus lus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un sou

Lire plus

Retour sur notre conférence « Women at the peace table »

20.06.23

Artisans de la paix dans le monde, ils et elles sont venus du monde entier pour apporter leur voix et leur soutien au message principale de la conférence : il

Lire plus

Changeons le discours : Investissons dans les mères

11.03.24

UN New York, CSW68 - Join us for a discussion on changing the narrative in support of mothers - an online parallel event to the 68th UN Commission on the

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L'actualité de la délégation de MMM à l'Union européenne

Mothers Can-Ramener les mères au travail

13.05.24

MMM travaille sur le projet "Mothers Can - Ramener les mères au travail", un partenariat européen entre six pays (Belgique, Chypre, Allemagne, Roumanie, Espagne et Grèce). Le projet vise à soutenir l'autono

Lire plus

Rompre le cycle intergénérationnel de la pauvreté en investissant dans les enfants et leurs familles

07.05.24

Make Mothers Matter a participé à la conférence "Investir dans un avenir inclusif et équitable pour l'Europe. Garantie européenne pour l'enfance : de l'engagement à la réalité", organisée dans le cadre

Lire plus

La Déclaration de La Hulpe : une étape positive pour la justice sociale dans l’UE

07.05.24

MMM se félicite de l'adoption récente de la Déclaration de La Hulpe (en anglais), sous la présidence belge. Ce document interinstitutionnel vise à façonner l'agenda social futur de l'Union européenne pou

Lire plus

Chaque mère devrait avoir accès aux soins de longue durée dont elle a besoin et qu’elle mérite

20.04.24

Dans une déclaration commune opportune, Make mothers Matter, ainsi que 16 ONG européennes, ont exhorté les décideurs politiques de l'UE à donner la priorité aux soins de longue durée lors de la prochaine

Lire plus

Outils parentaux pour le bien-être mental : rejoignez-nous à Bruxelles pour découvrir les résultats

09.01.24

Le projet "We Learn Everywhere" (WLE) est une initiative pionnière qui a fait des progrès significatifs dans la promotion du bien-être familial par l'éducation et le soutien aux parents et aux enfants à tr

Lire plus

Un « Green Deal » doit inclure un « Care Deal » – la santé mentale maternelle sous les feux de la rampe au Parlement européen

23.11.23

Le 7 novembre, nous avons co-organisé un événement au Parlement européen sur la dépression péripartum avec l'eurodéputée Maria Noichl.

Lire plus