Notre réseau en action – Plaidoyer

Par leurs actions à tous les niveaux, nos membres et partenaires principaux se saisissent des enjeux essentiels que soulève cette crise. Nous pensons que la consolidation de notre tissu social, de nos systèmes de santé, du bien-être et de l’éducation des populations doit être la priorité des gouvernements. Le rôle des mères et des pères est lui aussi fondamental à notre existence et à notre développement. Nous voyons aujourd’hui combien il est important de prendre des mesures qui les soutiennent dans ce rôle éducatif et de « care ». Vous trouverez ici des voix qui invitent au changement qui doit découler de la crise Covid-19.

 

Mame Pentru Mame appelle à un changement systémique dans les soins de santé maternelle en Roumanie

Ana Maita, présidente de Mame Pentru Mame (Mères pour les mères) en Roumanie, raconte comment elle et ses équipes ont réussi à répondre aux besoins et aux inquiétudes des futures mères et des mères de nouveau-nés dans les premiers stades critiques et déstabilisants de la crise du #COVID.

Dans son entretien, elle appelle les autorités roumaines et européennes à réformer le système de santé en le décentralisant, en offrant plus d’options aux mères. Selon elle, cette crise a montré que le système actuel d’intégration des maternités dans les hôpitaux, avec la fermeture des maisons et des centres de naissance, n’a pas réussi à protéger les mères.

“Nous avons besoin de sages-femmes, nous avons besoin de maisons de naissance et de centres d’accouchement qui ne font pas partie de l’hôpital. Les pays qui ont mis en place ce genre de système ont pu facilement transférer la charge des soins médicaux pour les femmes des grands hôpitaux… ils ont pu transférer les mères vers ces petits centre de soins locaux. Dans un monde qui sera à jamais changé par la pandémie… c’est une des mesures qui doit absolument être prise.”

Afammer soulève la question de la vulnérabilité des personnes âgées dans l’Espagne rurale

La présidente nationale de Afammer, Carmen Quintanilla, a attiré l’attention sur la vulnérabilité spécifique des personnes âgées vivant dans les zones rurales, en particulier les femmes âgées. La crise du covid-19 pose en effet un double défi à ceux qui vivent seuls avec un accès limité aux services de base, et dans les municipalités où il y a peu de jeunes pour les aider.

En même temps, la situation est encore plus compliquée pour les femmes âgées des zones rurales, car bien qu’elles vivent plus longtemps que les hommes et qu’elles aient des styles de vie plus sains, elles sont en moins bonne santé car c’est sur elles que repose la plus grande partie de la charge des soins aux personnes dépendantes. Les femmes âgées sont également plus vulnérables à la pauvreté que les hommes. « Elles vivent leur vieillesse avec un pouvoir d’achat moindre, puisque la pension moyenne des hommes est 55 % plus élevée que celle des femmes », déclare Carmen Quintanilla.

Ces circonstances particulières ont conduit Afammer à accorder une plus grande attention aux personnes âgées pendant la pandémie.

En savoir plus sur le site de Afammer

 

Financer le développement dans le contexte du COVID – L’appel de notre membre du Zimbabwe

Nyaradzayi Gumbonzwanda surUN Web TV

« Les experts médicaux nous disent que les personnes les plus vulnérables au coronavirus sont celles qui ont des affections préexistantes. Or, l’inégalité, en particulier entre les sexes, est la mère de toutes les affections préexistantes.
[…]
Aucune reprise mondiale durable ne sera possible sans un salaire décent et une protection sociale pour tous les travailleurs, sans une redistribution des soins non rémunérés et du travail domestique des femmes et sans un renforcement significatif des services et des institutions publiques.
« 

Nyaradzayi Gumbonzvanda, présidente d’Action Aid, fondatrice et directrice générale du Rozaria Memorial Trust, association membre de MMM au Zimbabwe, a fait une intervention remarquée lors de la réunion virtuelle informelle du FFfD, organisée le 23 avril par le président du Conseil économique et social (ECOSOC) de l’ONU.

Lire sa déclaration (en anglais)

→ Voir l’enregistrement de l’évènement sur UN Web TV – Début de l’intervention de Nyaradzayi à 1:06:05.

 

L’actualité de MMM et de son réseau

Déclaration commune sur le soutien aux enfants et aux familles menacés par la pauvreté covid 19

13.05.20

Le 16 avril 2020, Make Mothers Matter, ainsi que 20 autres partenaires de "EU Alliance for Investing in Children", a ajouté sa voix à une déclaration commune appelant les États membres de l'UE et la Commiss

Lire plus

Quand le monde change

03.04.20

En quelques semaines, notre quotidien a été profondément bouleversé et tout a changé.

Lire plus

Conversation avec Passy Mubalama

18.03.20

NU New York - A l'occasion de laCSW64, le comité des ONG sur le statut des femmes de New York a sollicité les nominations pour ses prix Women of Distinction Awards. Madame Passy MUBALAMA, Fondatrice et Direct

Lire plus

L’exposition Portrait d’une mère (qui travaille) présentée à Zurich

09.03.20

Journée Internationale de la femme - Après Genève et d'autres lieux, l'exposition s'installe à l'ETH Zurich, la plus prestigieuse université suisse d'ingénierie.

Lire plus

Le travail de soins non rémunéré est un travail

08.03.20

Journée internationale de la femme - "Celles qui comptent", le rapport d'Oxfam publié au début de l'année, met en lumière le lien entre les inégalités et une question qui est au cœur de notre travail à

Lire plus

Impact de la santé des mères et de l’environnement socio- économique sur le développement de l’enfant

06.03.20

NU Genève, Conseil des droits de l'Homme -MMM a souligné les effets que peuvent avoir la santé psychique, le statut social, y compris le niveau d'éducation, d'une mère sur la santé psychologique de ses en

Lire plus