Dans l’UE, 1 enfant sur 4 vit dans la pauvreté

12.06.20

Le 2 juin 2020, Make Mothers Matter, avec ses partenaires de (EU Alliance for Investing in Children), avec le soutien de la Plateforme Sociale et de SDG Watch Europe, a lancé un appel à l'action auprès de l'UE pour garantir que la « Council Recommendation on the Child Guarantee » soit lancée en 2020. La déclaration a également été adressée à la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, aux vice-présidents exécutifs Frans Timmermans, Valdis Dombrovskis et Margrethe Vestager, au vice-président Dubravka Suica et aux commissaires Nicolas Schmit et  Paolo Gentiloni.

Dans notre déclaration, nous avons appelé à la nécessité d’une Stratégie Europe 2030 durable avec une forte dimension sociale. La stratégie Europe 2020 arrive à son terme cette année et une nouvelle stratégie 2030 devrait intégrer les principes énoncés dans le Socle Européen des Droits Sociaux, en alignement avec les Objectifs de Développement Durable de l’ONU.

Avec un Européen sur quatre déjà menacé de pauvreté et d’exclusion sociale, avec les conséquences catastrophiques de la pandémie COVID19, l’UE a besoin d’une stratégie ambitieuse qui englobe les défis à court et à long terme auxquels elle est actuellement confrontée.

Nous appelons les institutions de l’UE et les États membres à adopter l’ambitieux budget de l’UE 2021-2027 et les programmes de financement social pour relever les défis sociaux et de l’emploi proposés par la Commission européenne le 27 mai 2020. Des mesures qui permettent l’accès à des ressources et avantages adéquats ainsi que l’accès à des services abordables, de qualité et inclusifs, doivent être mis en place pour soutenir les personnes à risque.

Nous sommes reconnaissants envers la Commission européenne dans son engagement pour la lutte contre la pauvreté des enfants. Elle a annoncé le 27 mai, en plus de la proposition du Fonds social européen plus (FSE +), une allocation de 5% pour la mise en œuvre de la Garantie pour l’Enfance afin de lutter contre la pauvreté des enfants.
Cette allocation concerne tous les États membres de l’UE et témoigne de la volonté de la Commission européenne de soutenir les enfants les plus vulnérables de l’UE et leurs familles. C’est une étape importante dans la lutte contre la pauvreté des enfants et dans la rupture du cercle vicieux des inégalités en Europe.

Cependant, nous sommes conscients que 5% du FSE + ne suffit pas à lutter contre la pauvreté des enfants dans l’UE. C’est une partie de la réponse financière mais d’autres ressources du FSE + et d’autres ressources de financement de l’UE devraient être mises à disposition.

Il est impératif que le «Child Guarantee  Council Recommandation » guide les futures dépenses budgétaires de l’UE ; les États membres de l’UE devront assurer la programmation de ces ressources financières.

La COVID19 a souligné l’importance de solides systèmes sociaux et de protection de l’enfant et de la famille. L’Europe doit garantir qu’aucune famille ne soit laissée pour compte, que les enfants et leurs familles dans les situations les plus vulnérables aient accès aux principaux droits sociaux et que les parents puissent recevoir un soutien adéquat pour sortir de la pauvreté.

La déclaration (en anglais)

Mots-clés:

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Une mère presque parfaite – Nouvelle série de podcasts avec Isabelle Roskam

26.04.22

Nous avons le plaisir de lancer notre nouvelle série de podcasts "Une mère Presque Parfaite" avec Isabelle Roskam, professeur de psychologie du développement et de la parentalité à l'Université

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L'actualité de la délégation de MMM à l'Union Européenne

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus

Notre membre de Roumanie en action pour les mères et les enfants d’Ukraine

21.06.22

Le conflit actuel en Ukraine et la crise humanitaire qui en résulte ont eu un impact dévastateur sur la santé mentale et physique des mères et de leurs enfants, tant pour ceux qui ont fui que pour ceux qui

Lire plus

Célébrer les mères tous les jours – L’heure du changement a sonné

18.05.22

En ces temps sans précédent, où l'Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques bouillonnent et menacent de déstabiliser l'ordre mondial, il est essentiel de réfléchir aux

Lire plus

MMM établit un lien entre l’écart de pension entre les sexes et la possibilité pour les mères à recevoir des soins de longue durée pendant leur vieillesse

11.05.22

Notre participation à l'appel à contribution de la Commission européenne : "Accès à des soins de longue durée abordables et de qualité" La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité de renfo

Lire plus

Une approche intégrée des services de garde d’enfants dans la perspective des droits de l’enfant

10.05.22

La Commission européenne (CE) a annoncé son nouveau plan visant à développer une stratégie européenne en matière de soins. Elle devrait renforcer les soins de longue durée ainsi que l'éducation et l'ac

Lire plus