Invitation – CSocD58 événement parallèle: Mères Célibataires et sans abrisme

17.02.20

ONU New York, 58ème Commission sur le développement social - Pour alerter sur la vulnérabilité spécifique des mères célibataires face au sans-abrisme et à son impact sur leurs enfants.

Nous vous invitons cordialement à nous rejoindre à l’événement parallèle que Make Mothers Matter organise le 18 février au siège des Nations unies à New York en marge de la 58ème Commission de l’ONU sur le développement social (CSocD58). Le thème majeur de cette session est « Logement abordable et systèmes de protection sociale pour tous pour lutter contre le sans-abrisme ».

Notre événement sera dédié à la vulnérabilité des mères célibataires face au sans-abrisme et à son impact sur les enfants – Voir les informations pratiques sur le flyer ci-dessous. L’événement sera également diffusé en direct sur  notre page Facebook

Flyer de l’événement MMM à la CSocD58   (en anglais)

 Biographies des intervenants   (en anglais)

Pourquoi porter l’attention sur les mères célibataires en lien avec le sans-abrisme?

Le nombre de familles monoparentales a augmenté au cours des dernières années. Selon le rapport 2019 de ONU Femmes  rapport 2019 de ONU Femmes « Les familles dans un monde en mutation », les familles monoparentales représentent 8% de l’ensemble des ménages. Dans 84,3% des cas, il s’agit de mères célibataires. Les parents isolés, en particulier les mères célibataires, sont particulièrement vulnérables face à la pauvreté et au sans abrisme – d’autant plus lorsqu’elles sont aussi confrontées à une discrimination intersectorielle liée à l’ethnie, au statut éventuel de migrant, au handicap ou autre lorsqu’elles accèdent au marché du logement et/ou de

Une mère peut se retrouver seule pour différentes raisons : le veuvage, le divorce ou la séparation, la fuite face à la violence domestique, les grossesses non désirées ; mais aussi les conflits armés, les catastrophes naturelles, les déplacements et les migrations, qui peuvent séparer les familles. Bien qu’un nombre croissant de femmes choisissent d’avoir des enfants par elles-mêmes, en particulier dans les pays développés, celles-ci restent minoritaires. Dans la majorité des cas, les femmes ne deviennent pas mères célibataires par choix. La violence domestique, combinée à la pauvreté et à la dépendance financière, est une des causes principales du sans-abrisme des mères célibataires.

Statistiques

Dans le métro de New York – Février 2020

Bien que la réalité des familles soit diverse et doive échapper aux généralisations, les statistiques montrent que les ménages monoparentaux sont plus vulnérables face à la pauvreté, et donc touchés de façon disproportionnée par le manque de logements abordables.

Dans l’UE, 47 % des ménages monoparentaux étaient menacés de pauvreté ou victimes d’exclusion sociale en 2017, contre 21 % des ménages biparentaux – Et la majorité des parents seuls sont des mères célibataires.

Au Royaume-Uni, les estimations de Shelter Charities publiées dans un article de la BBC, rapportent qu’une famille monoparentale sur 55 est devenue sans-abri en 2017-18.Dans 92 % de ces 26 610 cas, le parent sans logis était une mère célibataire. La même source indique que le nombre de sans-abris a augmenté de 169 % depuis 2010, et que les parents seuls et leurs enfants avaient huit fois plus de risques de tomber dans le sans-abrisme que les couples avec enfants – la « grande majorité » étant encore une fois des mères seules.

En France, un nombre croissant de jeunes mères (2400 en 2017 – pour la plupart des femmes migrantes) n’ont nulle part où aller lorsqu’elles quittent l’hôpital après leur accouchement.

Conséquences sur les mères et les enfants

Les situations de sans-abrisme peuvent laisser un traumatisme permanent sur les mères et les enfants.

Outre les éventuels traumatismes liés aux causes de la monoparentalité maternelle (fuite face à la violence domestique, migration, etc.), les mères seules souffrent souvent de précarité économique, d’isolement, de stigmatisation sociale, d’auto-dévalorisation et du sentiment d’être un mauvais parent. Toutes ces souffrances, qui peuvent conduire à l’anxiété, à la dépression et à d’autres problèmes de santé mentale, sont exacerbées dans les situations de sans-abrisme. Par ailleurs, les femmes sans-abri sont également plus exposées à la violence sexuelle.

À leur tour, ces souffrances ont des conséquences néfastes sur les enfants, notamment sur  les bébés et les très jeunes enfants, pour lesquels un environnement sûr et stable est essentiel à leur développement harmonieux. Etre sans-abri affecte aussi la capacité d’une mère à prodiguer l’attention et le soin nécessaires à l’éducation, qui sont si importants pour la création de liens affectifs et le développement cognitif du jeune enfant.Et lorsqu’ils sont plus âgés, la fréquentation de l’école et la réussite des études deviennent un défi. Le sans-abrisme menace le développement de l’enfant dans toute sa mesure et peut compromettre son avenir ; il expose les enfants à un risque élevé de pauvreté et de sans-abrisme dans leur vie d’adulte.

Objectifs de MMM avec cet événement

Les objectifs de cet évènement, qui prendra la forme d’un panel, sont les suivants :

  • Sensibiliser à la vulnérabilité spécifique des mères célibataires face au sans-abrisme : présentation de la situation actuelle dans certains pays et analyse des éléments qui mettent en danger les mères célibataires et leurs enfants (pauvreté ; manque de logements abordables, violence domestique, migration, maladie mentale, etc.)
  • Mettre en lumière les conséquences particulières du sans-abrisme sur les enfants, notamment les très jeunes enfants, et les coûts à long terme pour la société
  • Présenter des exemples de réussites dans la prévention et la lutte contre sans-abrisme des familles monoparentales – par exemple, les initiatives des ONG et les politiques gouvernementales visant à soutenir les parents seuls et à prévenir et traiter le sans-abrisme (aide sociale, refuges, soutien à la participation au marché du l’emploi, etc.)

Intervenants

Modératrice:

  • Abbey SUSSELL – MPH, BJ, Boursier des charges publiques à la New York Immigration Coalition (NYIC)

Intervenants:

Nous tenons à remercier toutes les organisations participantes pour leur soutien et leur collaboration!

 

Articles les plus lus

Visages afghans et voix du courage

21.09.21

Le 15 Aout dernier a vu l'effondrement du gouvernement afghan et le retour au pouvoir des talibans. Au sein de Make Mothers Matter, comme la plupart des gens, nous avons

Lire plus

Le travail du Care non rémunéré est un travail: il doit être reconnu et soutenu par notre système économique

19.07.21

Comment changer la perception du travail de care, sa valorisation sociale et économique? Cette première étape est nécessaire pour un changement systémique et pour plus de justice sociale pour les

Lire plus

Changer le narratif sur le travail de Care non rémunéré et l’économie

03.07.21

ONU New York / FPHN - Inscrivez-vous dès maintenant pour participer à l'événement que nous organisons en marge du Forum Politique de Haut Niveau de l'ONU.

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Notre membre de Roumanie en action pour les mères et les enfants d’Ukraine

21.06.22

Le conflit actuel en Ukraine et la crise humanitaire qui en résulte ont eu un impact dévastateur sur la santé mentale et physique des mères et de leurs enfants, tant pour ceux qui ont fui que pour ceux qui

Lire plus

Racisme autour de la naissance

18.06.22

ONU Genève - A l’occasion d’une consultation sur le Racisme et le droit à la santé, MMM dénonce le racisme systémique contre les mères dans les pays développés, à travers deux indicateurs : la mort

Lire plus

Travail de soins non rémunéré et maternité: MMM demande à l’OIT de modifier son approche de l’emploi

30.05.22

Conférence Internationale du Travail, Genève – Pour réparer l'injustice économique dont souffrent de nombreuses mères en raison de leurs responsabilités familiales (le "Care"), MMM a appelé à une nouv

Lire plus

Célébrer les mères tous les jours – L’heure du changement a sonné

18.05.22

En ces temps sans précédent, où l'Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques bouillonnent et menacent de déstabiliser l'ordre mondial, il est essentiel de réfléchir aux

Lire plus

La charge mentale des mères : le travail cognitif et émotionnel non rémunéré (et non reconnu)

15.05.22

MMM a le plaisir de publier un rapport rédigé par Emma Levrau, étudiante en santé globale et justice sociale (Master of Science) au Kings College de Londres, sur le travail cognitif et émotionnel non rému

Lire plus

MMM établit un lien entre l’écart de pension entre les sexes et la possibilité pour les mères à recevoir des soins de longue durée pendant leur vieillesse

11.05.22

Notre participation à l'appel à contribution de la Commission européenne : "Accès à des soins de longue durée abordables et de qualité" La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité de renfo

Lire plus