La charge mentale des mères : le travail cognitif et émotionnel non rémunéré (et non reconnu)

15.05.22

MMM a le plaisir de publier un rapport rédigé par Emma Levrau, étudiante en santé globale et justice sociale (Master of Science) au Kings College de Londres, sur le travail cognitif et émotionnel non rémunéré et invisible qui va de pair avec les tâches habituellement effectuées par les mères. Ce rapport résume les recherches qu'elle a menées dans le cadre d'un stage chez nous.

Le travail de soins non rémunéré (ou unpaid care work en anglais) est généralement défini comme un étant un travail pratique productif effectué par un individu, principalement au service de son foyer, et sans contrepartie financière. Ainsi, il est souvent associé uniquement à des activités concrètes telles que la prise en charge des enfants, des malades et des personnes âgées, la cuisine, les courses, le ménage, etc.

Mais, cette interprétation ne tient pas compte des dimensions cognitive et émotionnelle de ces tâches, ni de la « charge mentale » qui en résulte. Par exemple, le travail cognitif peut consister à planifier, superviser ou assurer la coordination au sein d’un ménage, tandis que le travail émotionnel consiste à gérer les sentiments, à se soucier ou à s’inquiéter du bien-être des membres de la famille.

Ce travail cognitif et émotionnel supplémentaire qui vient en parallèle des tâches pratiques – et qui est nécessaire à l’accomplissement de ces tâches – peut donc être vu comme une dimension cachée du travail de soins non rémunéré.

Dans son rapport, Emma explique précisément ce qu’est la charge mentale et le défi particulier qu’elle représente pour les mères qui effectuent la grande majorité des tâches domestiques et de soins au sein des foyers. Elle aborde ensuite les questions relatives au travail cognitif et émotionnel sous-jacent, non reconnu et non rémunéré, mettant en notamment son impact sur la santé mentale des mères. Puis elle évoque les défis supplémentaires que l’avènement du télétravail apporte dans ce domaine. Enfin, et pour aller de l’avant, Emma formule quelques recommandations et appelle à de nouvelles recherches dans ce domaine encore peu exploré.

“Le thème de la charge mentale devrait être rendu plus tangible et plus explicite dans tous les foyers. Si la charge mentale n’est pas inscrite à l’ordre du jour des pouvoirs publics, les femmes et les mères resteront vulnérables.”

Lire le rapport (en anglais)

 

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Une mère presque parfaite – Nouvelle série de podcasts avec Isabelle Roskam

26.04.22

Nous avons le plaisir de lancer notre nouvelle série de podcasts "Une mère Presque Parfaite" avec Isabelle Roskam, professeur de psychologie du développement et de la parentalité à l'Université

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

MMM recherche un partenaire académique pour s’associer à notre nouvelle enquête européenne

06.12.22

Nous recherchons un partenaire académique pour une enquête européenne sur des problématiques qui concernent les mères. Les réponses de cette enquête serviront de leviers de changement.

Lire plus

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus