La mission de MMS: soutenir les sages-femmes qui sauvent des vies

22.04.21

Mothers and Midwives Support (MMS), une association membre de MMM, travail depuis trois ans sur l'île de Idjwi, en République Démocratique du Congo, pour soutenir le développement économique, former des sages-femmes et faciliter l'accès aux soins de santé des femmes.

La « Ambubrousse », imaginée et construite avec le soutien de MMS

En 2020, MMS a construit deux nouveaux centres de maternité, réduisant les longues distances que les femmes pour pouvoir pour recevoir des soins. L’organisation a aussi contribué à la construction d’ambulances sur des motos et des bateaux afin que les femmes enceintes puissent rejoindre les installations à temps.

Généralement, à cause des longues distances et de la qualité des routes, les femmes d’Idjwi doivent partir pour les maternités jusqu’à un mois avant l’accouchement car elles ne peuvent pas se rendre en toute sécurité dans les structures plus proches de la date prévue. Or, le coût de ces déplacements est prohibitif : elles doivent payer leur nourriture pendant cette période. Et elles n’ont d’autre choix que de laisser leurs enfants et leur travail à la maison. En construisant davantage de centres maternels plus proches de leur domicile et en contribuant à leur transport, il leur est désormais plus facile de se rendre en toute sécurité dans une clinique.

Les sages-femmes d’Idjwi ne sont pas payées par l’Etat, mais par les familles qui utilisent leurs services. Lorsque ces familles ne sont pas en mesure de payer, les sages-femmes ne sont souvent pas indemnisées. MMS s’attaque à ce problème clé en soutenant les activités génératrices de revenus pour les sages-femmes, telles que la culture et la vente de fruits et de légumes, d’artemisia, la fabrication d’uniformes scolaires, de masques et de paniers, et la vente d’essence.

La culture de fruits et légumes s’est avérée particulièrement utile pendant les fermetures liées à la Covid, qui ont isolé l’île encore plus.

MMS propose également des formations aux sages-femmes sur les bonnes pratiques et l’hygiène. L’organisation met également en place un partenariat avec des sages-femmes belges pour favoriser les échanges, mais le manque d’électricité sur l’île reste un défi pour la connectivité avec le reste du monde.

Les sages-femmes peuvent sauver des vies. Ces programmes leur permettent de gagner suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins et les aident à améliorer leurs compétences afin qu’elles puissent, à leur tour, fournir des soins maternels de qualité aux femmes de l’île.

Plus d’information sur le travail de Mothers and Midwives Support ici.

Les courtes vidéos suivantes donnent également un aperçu des réalités de l’accouchement à Idjiw.

 

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Une mère presque parfaite – Nouvelle série de podcasts avec Isabelle Roskam

26.04.22

Nous avons le plaisir de lancer notre nouvelle série de podcasts "Une mère Presque Parfaite" avec Isabelle Roskam, professeur de psychologie du développement et de la parentalité à l'Université

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

MMM recherche un partenaire académique pour s’associer à notre nouvelle enquête européenne

06.12.22

Nous recherchons un partenaire académique pour une enquête européenne sur des problématiques qui concernent les mères. Les réponses de cette enquête serviront de leviers de changement.

Lire plus

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus