Notre membre de Roumanie en action pour les mères et les enfants d’Ukraine

21.06.22

Le conflit actuel en Ukraine et la crise humanitaire qui en résulte ont eu un impact dévastateur sur la santé mentale et physique des mères et de leurs enfants, tant pour ceux qui ont fui que pour ceux qui sont restés sur place.

Ce problème est particulièrement aigu car la plupart des personnes qui ont quitté le pays sont des femmes et des enfants (EU Solidarity Strategy to respond to the Ukraine crisis policy paper, Social Platform). Le membre de base de MMM, Mame Pentru Mame, basé en Roumanie, a rendu compte de l’effet sur les mères qui ont fui, et de ce dont elles ont besoin de toute urgence. L’organisation est qualifiée pour parler de cette question étant donné que la Roumanie est un pays qui a accueilli un grand nombre de réfugiés ukrainiens et a donc été en première ligne pour témoigner des luttes des mères.

En termes d’impact sur la santé physique, Mame Pentru Mame rapporte que les mères ukrainiennes qu’il aide ont un besoin urgent de suivi de grossesse, d’accouchement et de soutien à l’allaitement. Ce manque d’accès au soutien et aux conseils en matière d’allaitement a obligé à nourrir de nombreux bébés au lait maternisé, limitant de ce fait le choix des mères quant à la façon dont elles veulent nourrir leur enfant.

En Roumanie, il existe des initiatives locales pour aider les femmes réfugiées ukrainiennes qui accouchent. Cependant, le programme national d’immunisation des nourrissons roumains ne couvre pas les vaccins néonatals pour ces enfants. Les parents doivent donc acheter les vaccins qui sont administrés par des pédiatres.

Mame Pentru Mame rapporte également que la santé physique des mères et des enfants n’est pas la seule à être affectée. Leur santé mentale et leur bien-être sont également compromis. Les mères réfugiées ne sont pas seulement exposées à un risque élevé de développer des problèmes de santé mentale en raison des obstacles aux soins de santé, comme nous l’avons souligné ci-dessus, mais elles sont également confrontées à des taux élevés d’exposition à la violence sexuelle.1

Selon le rapporteur spécial des Nations unies sur les droits humains des migrants et l’American Psychological Association, les événements traumatisants vécus par les enfants réfugiés peuvent avoir des conséquences graves et durables, notamment le syndrome de stress post-traumatique et la peur que leurs proches soient perdus ou persécutés. La discrimination, les barrières linguistiques et le manque d’éducation auxquels les enfants réfugiés peuvent être confrontés dans leur pays d’accueil ne font qu’aggraver ces effets potentiels sur la santé mentale2.

 

Références
[1] Bruno, W. J., Tringale, K. R., & Al-Delaimy, W. K. (2020). Mental health and access to care among refugee mothers relocated to San Diego: A Comparative Study of Iraqi and Somali Refugee Communities. Journal of International Humanitarian Action, 5(1).
[2] Khan, E. (2019, July 23). Mental health challenges and interventions for refugee children. American Psychological Association. Retrieved June 10, 2022

 

Articles les plus lus

Visages afghans et voix du courage

21.09.21

Le 15 Aout dernier a vu l'effondrement du gouvernement afghan et le retour au pouvoir des talibans. Au sein de Make Mothers Matter, comme la plupart des gens, nous avons

Lire plus

Le travail du Care non rémunéré est un travail: il doit être reconnu et soutenu par notre système économique

19.07.21

Comment changer la perception du travail de care, sa valorisation sociale et économique? Cette première étape est nécessaire pour un changement systémique et pour plus de justice sociale pour les

Lire plus

Changer le narratif sur le travail de Care non rémunéré et l’économie

03.07.21

ONU New York / FPHN - Inscrivez-vous dès maintenant pour participer à l'événement que nous organisons en marge du Forum Politique de Haut Niveau de l'ONU.

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L'actualité de la délégation de MMM à l'Union Européenne

Notre membre de Roumanie en action pour les mères et les enfants d’Ukraine

21.06.22

Le conflit actuel en Ukraine et la crise humanitaire qui en résulte ont eu un impact dévastateur sur la santé mentale et physique des mères et de leurs enfants, tant pour ceux qui ont fui que pour ceux qui

Lire plus

Célébrer les mères tous les jours – L’heure du changement a sonné

18.05.22

En ces temps sans précédent, où l'Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques bouillonnent et menacent de déstabiliser l'ordre mondial, il est essentiel de réfléchir aux

Lire plus

MMM établit un lien entre l’écart de pension entre les sexes et la possibilité pour les mères à recevoir des soins de longue durée pendant leur vieillesse

11.05.22

Notre participation à l'appel à contribution de la Commission européenne : "Accès à des soins de longue durée abordables et de qualité" La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité de renfo

Lire plus

Une approche intégrée des services de garde d’enfants dans la perspective des droits de l’enfant

10.05.22

La Commission européenne (CE) a annoncé son nouveau plan visant à développer une stratégie européenne en matière de soins. Elle devrait renforcer les soins de longue durée ainsi que l'éducation et l'ac

Lire plus

Nous apprenons partout
Coup d’envoi du projet Erasmus+ à Athènes

22.04.22

En avril, la réunion de lancement du projet Erasmus + "We Learn Everywhere" a eu lieu à Athènes et en ligne. Dans le cadre de ce projet, les parents se mobiliseront pour garantir un parcours d'apprentissage

Lire plus

La stratégie européenne du Care : Le bon moment pour placer les mères au centre de l’attention

28.03.22

Make Mothers Matter se félicite vivement du lancement d'une stratégie européenne du Care. En ces temps sans précédent, où l'Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques s'

Lire plus