Pauvreté et stress des mères alourdis par la Covid-19

18.02.22

Onu New York Commission du Développement Social - Dans sa déclaration orale, MMM a mis l'accent sur les conséquences spécifiques pour les mères de la Covid-19, soulignant comment l'augmentation de leurs tâches familiales non rémunérées, les pertes d'emploi, le veuvage, en venant s'ajouter au travail supplémentaire dû aux changements climatiques, ont augmenté les niveaux de pauvreté et assombri leur avenir.

La covid 19 a engendré des défis et contraintes tout autour de la planète, affectant les mères dans leur rôle d’aidantes, leur travail et aussi leur avenir.

Avec les fermetures généralisées d’écoles, de garderies et les pertes d’emplois, la COVID-19 a fait monter en flèche la quantité de temps et d’énergie que les mères consacrent au travail non rémunéré dans leur foyer et  leur emploi en a souffert.

Make Mothers Matter demande à la Commission de prendre en considération deux conséquences majeures qui affectent les mères et qu’il faut aborder pour un rétablissement pérenne de nos sociétés.

  1. Tout d’abord, le taux global de mortalité due au Covid chez les hommes est 1,6 fois supérieur à celui des femmes ; les mères ont vu leur rôle affecté par le décès de leur mari ou partenaire, et une augmentation de leur charge de travail. Cette augmentation pose la question du veuvage des jeunes dans de nombreux pays, et plus généralement, celle des mères célibataires : perte de reconnaissance sociale, manque de sécurité sociale, de subventions et de services publics, et accélération de l’extrême pauvreté des familles.
  2. Ensuite, les changements climatiques, dont il est bien établi qu’ils sont un facteur déclenchant de Covid19, alourdissent aussi la charge de travail des mères. La hausse des températures, les inondations, les fortes pluies, contribuent à modifier les tâches des femmes, surtout dans l’hémisphère sud. Les mères sont plus vulnérables car leur travail familial dépend souvent des ressources naturelles, eau, bois, récolte pour nourrir leur famille. Ces changements climatiques augmentent l’anxiété, l’insécurité alimentaire ainsi que les inégalités pour les mères.

Près de deux ans après le début de la pandémie, l’augmentation de leur tâches non rémunérées – soins aux enfants et tâches ménagères –  les pertes d’emploi, le veuvage et le surcroît de travail dû aux changements climatiques ont accéléré la pauvreté et sous-tendent des niveaux  de stress élevés pour les mères avec  un avenir incertain.

Aussi, nous demandons  aux Etats membres d’intégrer l’avenir de la planète comme un objectif de bon rétablissement de la pandémie,  afin de garantir et de protéger le travail et le bien-être de tous, y compris des Mères.

Déclaration intégrale à télécharger

Carole Joncourt, membre de notre équipe aux Nations Unies de New-York  a fait cette déclaration orale à l’occasion de la discussion générale de la  60ème session de la Commission ONU du développement social, qui s’est tenue du 7 au 16 Février 2022

Voir aussi la  déclaration écrite que nous avons soumis en amont de la Commission et dans laquelle nous demandons que Care et éducation soient placés au centre de la relance post Covid-19 .

 

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Il est temps de mettre en place des systèmes économiques qui valorisent et soutiennent le Care

22.01.22

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme- La pandémie a mis en évidence l'essentialité du Care pour le bien-être collectif et l'action des parents, et en particulier les mères, pour

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus

MMM appelle à une redéfinition de la notion de « Travail » incluant travail rémunéré et non rémunéré

28.09.22

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme - MMM a saisi l'occasion d'une table ronde sur l'avenir du droit au travail dans le contexte du changement climatique pour appeler à une vision plus holistique du " t

Lire plus