200 millions d’heures passées chaque jour par les femmes et les jeunes filles pour chercher de l’eau

23.03.23

ONU New York - À l'occasion de la Journée mondiale de l'eau et de la Conférence des Nations unies sur l'eau, MMM rappelle conséquences du manque d'accès à une eau saine et propre sur le travail de soins non rémunéré assumé par les femmes. Il s'agit d'un obstacle majeur à la réalisation de leurs droits, surtout le droit au travail rémunéré et le droit de participer à la vie publique. Nous demandons à ce que des données ventilées par sexe sur l'utilisation du temps soient collectées et utilisées lors de la planification et du développement des infrastructures de l'eau, afin de réduire les corvées d'eau.

Voici notre declaration faite lors de la consultation des parties prenantes qui s’est tenue en Octobre 2022 dans le cadre préparatoire  de la Conférence des Nations Unies pour l’eau qui s’est  déroulée du 22 au 24 Mars 2023

Selon l’UNICEF, les femmes et les filles passent collectivement 200 millions d’heures pour chercher de l’eau chaque jour – bien plus que les hommes et les garçons.

La collecte de l’eau est fastidieuse et vient s’ajouter au travail domestique et aux soins non rémunérés, dont la répartition inéquitable est à l’origine des inégalités entre les hommes et les femmes. Pour les femmes et les jeunes filles, les coûts d’opportunité liés à la collecte de l’eau sont élevés, ce qui a des conséquences considérables :

  • Pour les filles, cela signifie qu’elles passent moins de temps à l’école ou qu’elles abandonnent complètement l’école, au détriment de leurs perspectives d’avenir.
  • Pour les femmes, en particulier lorsqu’elles sont mères, cela signifie qu’elles ont encore moins de temps à consacrer à des activités rémunérées, ce qui accroît leur vulnérabilité à la pauvreté et à la violence.

Les données ventilées par sexe sur l’utilisation du temps sont essentielles pour développer des infrastructures et services publics d’approvisionnement en eau permettant de réduire le temps et les efforts que les femmes et les jeunes filles consacrent à cette tâche fastidieuse et gratuite.

Les données sur l’utilisation du temps sous-tendent déjà l’objectif 5.4 du programme de développement 2030 des Nations unies, et les États membres se sont engagés à « reconnaître et valoriser les soins non rémunérés et le travail domestique par la fourniture de services publics et d’infrastructures ».

Malheureusement, les données sur l’utilisation du temps sont jugées complexes et coûteuses, aussi d’après le BIT, seuls 72 pays ont mené ce type d’enquêtes au moins une fois, et juste 27 d’entre eux l’ont fait au moins deux fois.

Nous demandons donc instamment aux États membres d’évaluer l’utilisation du temps ventilée par sexe lorsqu’ils investissent dans des infrastructures d’eau et d’axer explicitement leurs efforts sur la réduction du temps que les femmes et les filles consacrent à la collecte de l’eau.

Plus généralement , nous appelons les états-membres à prioriser la cible 5.4 des ODDs et à investir dans les enquêtes sur le temps utilisé, car elles sont très pertinentes pour la réalisation de différents ODDs: pas seulement pour l’ ODD 6 (eau propre et assainissement) et ODD 5 (égalité des sexes), mais aussi ODD 1 (pas de pauvreté), ODD 3 (bonne santé et bien-être), ODD 4 (éducation de qualité), ODD 7 (énergie propre à un coût abordable), ODD 8 (travail décent),ODD 9 (infrastructures), ODD 10 (inégalités réduites), and ODD 13 (Lutte contre les changements climatiques).

Déclaration MMM à télécharger

 

Articles les plus lus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un sou

Lire plus

Retour sur notre conférence « Women at the peace table »

20.06.23

Artisans de la paix dans le monde, ils et elles sont venus du monde entier pour apporter leur voix et leur soutien au message principale de la conférence : il

Lire plus

Changeons le discours : Investissons dans les mères

11.03.24

UN New York, CSW68 - Join us for a discussion on changing the narrative in support of mothers - an online parallel event to the 68th UN Commission on the

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Mothers Can-Ramener les mères au travail

13.05.24

MMM travaille sur le projet "Mothers Can - Ramener les mères au travail", un partenariat européen entre six pays (Belgique, Chypre, Allemagne, Roumanie, Espagne et Grèce). Le projet vise à soutenir l'autono

Lire plus

Rompre le cycle intergénérationnel de la pauvreté en investissant dans les enfants et leurs familles

07.05.24

Make Mothers Matter a participé à la conférence "Investir dans un avenir inclusif et équitable pour l'Europe. Garantie européenne pour l'enfance : de l'engagement à la réalité", organisée dans le cadre

Lire plus

La Déclaration de La Hulpe : une étape positive pour la justice sociale dans l’UE

07.05.24

MMM se félicite de l'adoption récente de la Déclaration de La Hulpe (en anglais), sous la présidence belge. Ce document interinstitutionnel vise à façonner l'agenda social futur de l'Union européenne pou

Lire plus

KISANY rejoint MMM et devient la première entreprise sociale membre du réseau

01.05.24

In celebration of the various international mothers' days in May, we are delighted to welcome KISANY to the MMM network. As strong believers in the vital role of mothers in society and the need to invest in the

Lire plus

Appui à l’équipe de l’UNESCO

30.04.24

Pour renforcer son équipe de plaidoyer à l’UNESCO, Make Mothers Matter recherche un bénévole bilingue Français-Anglais. Il aura notamment en charge de représenter MMM et de porter la voix des mères aup

Lire plus

Chaque mère devrait avoir accès aux soins de longue durée dont elle a besoin et qu’elle mérite

20.04.24

Dans une déclaration commune opportune, Make mothers Matter, ainsi que 16 ONG européennes, ont exhorté les décideurs politiques de l'UE à donner la priorité aux soins de longue durée lors de la prochaine

Lire plus