Beijing+25 – le travail non rémunéré : un vrai sujet

16.01.20

S'attaquer à la répartition inégale du travail domestique et des soins non rémunérés, mieux soutenir l'équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée des hommes et des femmes... Make Mothers Matter n'hésite pas une fois encore à mettre l'accent sur les sources de discrimination propres au femmes dans leur rôle de mère. (Déclaration présentée avant la 64e Commission de la condition de la femme - ONU New York, CSW64)

L’année 2020 marque le 25e anniversaire de la quatrième conférence mondiale sur les femmes (1995). Repère toujours actuel, l’adoption de la déclaration et du programme d’action de Pékin a reconnu, entre autres, le rôle essentiel des femmes en tant que mères:§29 – Il convient de reconnaître l’importance sociale de la maternité et du rôle des parents dans la famille et dans l’éducation des enfants. L’éducation des enfants exige une responsabilité partagée des parents, des femmes et des hommes et de la société dans son ensemble. La maternité, la parentalité et le rôle des femmes dans la procréation ne doivent pas faire l’objet d’une base de discrimination ni restreindre la pleine participation des femmes à la société. Il convient également de reconnaître le rôle important que jouent souvent les femmes dans de nombreux pays en s’occupant des autres membres de leur famille.

Malgré les progrès réalisés dans certains domaines, les femmes continuent de subir des peines et des discriminations liées à la maternité ; leurs contributions sociales et économiques essentielles en tant que mères restent encore largement méconnues et ignorées.

À cette occasion, Make Mothers Matter réitère donc son appel concernant deux problèmes qui entravent particulièrement la participation économique des femmes lorsqu’elles sont mères :

  • La répartition inéquitable du travail non rémunéré de soins familiaux, qui est alimentée par des normes sociales défavorables.  Plus de deux décennies après Pékin, les femmes assument toujours en moyenne trois fois plus de travail non rémunéré que les hommes, principal frein à leur participation à la vie professionnelle.
  • Les obstacles auxquels les femmes sont confrontées pour participer à l’économie, en particulier lorsqu’elles sont mères : des lois, des pratiques discriminatoires et un environnement économique qui reste en grande partie défavorable à la famille.

Quelles sont les politiques et mesures intersectorielles recommandées par MMM pour ces deux problématiques?

  • Favoriser une répartition plus équitable du travail de soins rémunéré et non rémunéré entre les hommes et les femmes, un meilleur équilibre travail-vie privée et permettre aux parents de mieux assumer leurs responsabilités en matière de soins et d’éducation… de telles politiques produisent des bénéfices allant bien au-delà de l’égalité des sexes, avec des effets positifs sur l’ensemble de la société ainsi que pour les entreprises et l’économie.
  • Ces politiques doivent être considérées comme un investissement prometteur dans l’enfance et le capital humain – avec un retour sur investissement dans de nombreux autres domaines : prévention de la pauvreté, prévention des problèmes sociaux et de santé liés au burn out et au stress, prévention de la violence et de l’abandon scolaire, prévention de la délinquance et de la consommation de drogue, etc.

Déclaration de MMM (en anglais) 

   Déclaration de MMM en tant que document ONU  Ref. E/CN.6/2020/NGO/128 (en anglais)

La 64ème Session de la Commission ONU sur la condition de la Femme  (CSW64) se déroulera du 9 au 20 mars 2020 au siège des Nations Unies à New York. Son thème principal sera de réviser et d’évaluer la mise en oeuvre de la déclaration et Plateforme de Pékin. Il conviendra aussi de tenir compte des défis  actuels qui  freinent sa mise en oeuvre et sa contribution à une pleine réalisation de l’agenda 2030.

 

Mots-clés:

Articles les plus lus

Le travail de soins non rémunéré est un travail

08.03.20

Journée internationale de la femme - "Celles qui comptent", le rapport d'Oxfam publié au début de l'année, met en lumière le lien entre les inégalités et une question qui est

Lire plus

Les mères se mobilisent avec un stylo

20.11.19

Lancement de notre campagne sur l'éducation à la London School of Economics (Ecole d'Économie et de Sciences Politiques de Londres).

Lire plus

Care et Education – Les pierres angulaires d’une économie durable et juste

04.07.20

UN New York, HLPF - Invitation à un webinaire, événement parallèle au Forum de Haut Niveau Politique, organisé le 16 Juillet

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

MMM rejoint la Wellbeing Economy Alliance

17.09.20

Nous sommes ravis d'annoncer la récente adhésion de MMM à la Wellbeing Economy Alliance (WEAll), une alliance d'organisation, de mouvements et d'individus travaillant à une économie du bien-être, c'est-à

Lire plus

Solidaires avec le Liban

20.08.20

La COVID-19 a mis en péril de nombreuses vies ainsi que des communautés entières dans le monde. En fait, cette pandémie a mis plus particulièrement les sociétés fragiles à rude épreuve et les ont expos

Lire plus

Reconstruire en mieux pour les enfants et la jeunesse

05.08.20

Lancement officiel de la campagne UNESCO #SauverNotreAvenir

Lire plus

Placer le Care & l’ Education au coeur d’un nouveau système économique

28.07.20

ONU New York, Forum Politique de Haut Niveau pour le développement (HLPF) - Enregistrement et rapport de l'événement parallèle de MMM

Lire plus

MMM s’associe à des associations pour une « SymptomSurvey »

09.07.20

Donner une voix aux patients, aux familles et aux soignants. Donnez votre avis en répondant à notre enquête !

Lire plus

Care et Education – Les pierres angulaires d’une économie durable et juste

04.07.20

UN New York, HLPF - Invitation à un webinaire, événement parallèle au Forum de Haut Niveau Politique, organisé le 16 Juillet

Lire plus