CSW63 Des recommandations clés en faveur de la maternité et de la protection sociale des mères saluées par MMM

31.03.19

Nations Unies New York – La 63eme Commission de la condition de la femme (CSW63) s'est achevée Vendredi 22 Mars par l'adoption "par consensus" de son projet de"conclusions concertées".

Ce document final, issu de longues négociations entre les États Membres, contient une analyse du thème prioritaire de cette année – « Systèmes de protection sociale, accès aux services publics et infrastructure durable pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles ». Plus important encore, ces conclusions concertées fournissent aussi un ensemble de recommandations de politique générale aux gouvernements et aux autres parties prenantes que MMM souhaite saluer.

Deux États, l’Arabie saoudite et l’Égypte, se sont distanciés du texte adopté – plusieurs autres ont également indiqué que le texte ne pouvait prévaloir sur leur droit national ou coutumier. De nombreux autres États ont déploré la faiblesse du texte, notamment à propos de la santé et des droits en matière de sexualité et de procréation (SRHR).

A MMM nous sommes ravies que ces conclusions concertées incluent deux recommandations de politique particulièrement pertinentes pour les mères et en faveur desquelles nous plaidons depuis longtemps:

1- Reconnaître et valoriser les soins non rémunérés et le travail domestique en garantissant l’accès à la protection sociale des aidants, y compris les soins de santé et les retraites (l),

2-Garantir l’accès de tous les travailleurs à la protection de la maternité, conformément à la convention (nº 183) sur la protection de la maternité (2000,) et promouvoir un partage égal des responsabilités familiales en développant le congé parental qui encourage la participation des pères à l’éducation des enfants. (m)

 

La première recommandation reconnait implicitement que le travail familial non rémunéré est un travail, qui devrait donner accès à la protection sociale, comme tout autre travail, un point que MMM a longtemps mis en avant.

La seconde recommandation répond à la triste réalité selon laquelle seulement 41,1% des mères de nouveaux-nés dans le monde perçoivent des prestations de maternité- un chiffre qui tombe à 15,8% en Afrique.

Il reste encore beaucoup à faire pour que toutes les mères reçoivent une protection sociale adéquate et puisse bénéficier d’infrastructures et de services publics allégeant le travail non rémunéré de soins, notamment l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, l’énergie, les soins de santé, les transports, les TICE, etc.

Prenant la parole lors de la dernière réunion de la Commission, la déléguée du Liban a été ovationnée après un appel passionné à la poursuite des travaux visant à améliorer la situation des femmes et des filles dans le monde entier.Elle a conclu par un mot de prudence, citant Simone de Beauvoir :

“N’oubliez pas qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne doivent jamais être tenus pour acquis ; vous devez rester vigilants toute votre vie.”

 

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Il est temps de mettre en place des systèmes économiques qui valorisent et soutiennent le Care

22.01.22

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme- La pandémie a mis en évidence l'essentialité du Care pour le bien-être collectif et l'action des parents, et en particulier les mères, pour

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus

MMM appelle à une redéfinition de la notion de « Travail » incluant travail rémunéré et non rémunéré

28.09.22

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme - MMM a saisi l'occasion d'une table ronde sur l'avenir du droit au travail dans le contexte du changement climatique pour appeler à une vision plus holistique du " t

Lire plus