Ce que les mères d’Europe veulent

L’enquête conduite par la Délégation Européenne MMM auprès de presque 12.000 mères en Europe, dans 16 pays et en 10 langues, publiée en 2011, continue de guider le travail de la délégation.

Etre mère est une source de grande satisfaction pour presque toutes celles qui nous ont répondu. Cependant, “la Grande Enquête des Mères en Europe” de MMM révèle une préoccupation générale et fortement exprimée à propos du manque de choix, de temps et de reconnaissance, particulièrement pour les mères en situation précaire, les mères élevant seules leurs enfants ou les mères en situation familiale difficile.

Les mères répondantes veulent:

Du temps pour leur famille

les mères demandent clairement des mesures ayant un impact direct sur leur vie quotidienne visant à améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale.

Le choix sur le mode de garde des enfants

Les mères demandent une reconnaissance des rôles des mères et des pères au foyer (à temps partiel ou à temps plein) qui ont fait le choix de prendre soin eux-mêmes de leurs enfants. Ils souhaitent un choix financièrement possible entre l’externalisation de la garde des enfants ou la garde par la mère ou le père, leur permettant de prendre soin eux-mêmes de leurs enfants avant l’âge scolaire.

La reconnaissance de leur rôle de mère

Les mères demande une meilleure reconnaissance par la société de l’importance du travail de soins et de la maternité. Elles demandent que les familles soient considérées comme source de cohésion sociale et comme ressource pour la société entière. En éduquant et prenant soin de leurs enfants, les mères et les pères travaillent pour le futur de nos sociétés.

Quels que soient leur origine, leur âge, leur profil socio démographique, 11 000 mères à travers l’Europe ont exprimé des opinions, des désirs et des préoccupations similaires. Les mères qui nous ont répondu ont un sentiment fort de responsabilité envers leur famille et leurs enfants. Elles savent aussi qu’être mère est essentiel pour elles-mêmes, pour leurs enfants, leur famille et pour la société. Pour la plupart des familles européennes, l’aménagement du temps est une question difficile à cause de la tension entre l’emploi et la vie de famille, particulièrement au cours des “heures de pointe” de leur vie. Les employeurs, les mandataires politiques et l’opinion publique devraient être conscients de la difficulté pour les mères de suivre une trajectoire linéaire au cours de leur carrière si elles veulent être plus impliquées dans le soin et l’éducation de leurs enfants.

Dans le cadre de nos démocraties européennes, la mission de MMM est d’aider à faire évoluer la société. Nous espérons que les mandataires politiques entendront la voix de ces mères, leurs électrices, et trouveront avec les employeurs et les autres parties prenantes, des moyens novateurs pour soutenir les mères et les familles, sachant que les enfants d’aujourd’hui sont les citoyens européens de demain.

L'actualité de la délégation Europe

Seules la reconnaissance du « Care Gap » et la valorisation du travail de soins permettront l’égalité des sexes

02.03.20

Make Mothers Matter a répondu en février 2020 à la feuille de route de la Commission européenne sur l'égalité des genres. Cette initiative qui appelle à un nouveau cadre politique (2020-2024) pour contin

Lire plus

Comment faire participer les consommateurs à l’économie circulaire ?

14.02.20

Dans le cadre de #Circ4life, un projet de recherche de l'UE Horizon 2020, Make Mothers Matter a mené trois enquêtes auprès des consommateurs afin de découvrir comment mieux impliquer les utilisateurs finaux

Lire plus

Comment mettre fin à la violence obstétricale ?

25.11.19

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes - MMM publie une déclaration réitérant l'urgence de mettre un terme aux mauvais traitements et à la violence que subissent l

Lire plus

MMM répond à une consultation européenne sur la validation des compétences

19.11.19

Make Mothers Matter a répondu le 13 novembre 2019 à la consultation publique organisée par la Commission européenne sur la validation de l'apprentissage non formel et informel

Lire plus

Les femmes doivent être impliquées dans les processus de paix – à toutes les étapes et à tous les niveaux

18.11.19

15 novembre à Bruxelles - Le 3e Peace Lab d' ESPERAS a débattu du rôle important des femmes et des mères pour la paix. Les deux intervenantes principales, Christine Bache et Passy Mubalama, nous ont fait b

Lire plus

Les mères face à un « handicap par procuration »: comment y mettre fin?

14.10.19

Riga, septembre 2019 - Atelier concernant les enfants vivant avec un handicap - Mandatée par Make Mothers Matter, Laura Fiquet a été très claire. Les mères des enfants avec un handicap que ce soit en Franc

Lire plus