La Déclaration de La Hulpe : une étape positive pour la justice sociale dans l’UE

07.05.24

MMM se félicite de l’adoption récente de la Déclaration de La Hulpe (en anglais), sous la présidence belge. Ce document interinstitutionnel vise à façonner l’agenda social futur de l’Union européenne pour la période 2024-2029. Les signataires de la Déclaration sont le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil de l’UE.

La Déclaration réaffirme le Pilier européen des droits sociaux (PEDS) comme boussole pour l’élaboration des politiques de l’UE, réengage l’UE à atteindre les objectifs principaux de Porto et accorde la priorité à une révision en 2025 du Plan d’action pour le PEDS.

Cet engagement est essentiel pour le Pilier européen des droits sociaux (PEDS) et son Plan d’action, qui ont servi de boussole pour des mesures politiques et législatives tangibles dans les domaines de l’emploi, des compétences et des défis sociaux communs, ainsi que des conditions de travail et de vie dans l’Union. Il est donc crucial qu’ils continuent à jouer un rôle important dans les années à venir.

Make Mothers Matter (MMM), en tant que membre de la Plateforme sociale, a été invité à donner son avis lors de l’élaboration de cette Déclaration et nous sommes satisfaits de l’engagement général des institutions de l’UE et des États membres en faveur de l’agenda des droits sociaux.

Bien que nous accueillions favorablement la Déclaration de La Hulpe car elle représente une avancée positive à la suite du Sommet social de Porto, nous estimons qu’elle ne présente pas d’idées plus ambitieuses pour la transformation de la société. Au cours des trois dernières années, la pauvreté n’a pas diminué, et des problèmes tels que la précarité énergétique, les difficultés financières, l’insécurité du logement et la privation matérielle grave qui touchent fortement les mères et leurs familles se sont seulement aggravés.

L’engagement de l’UE à améliorer le bien-être de tous les individus au sein d’une société qui privilégie la lutte contre la pauvreté, la prise en charge de l’exclusion sociale et la lutte contre la discrimination, devrait être primordial. Cependant, l’accent actuel mis sur la compétitivité, la productivité et les politiques industrielles dans l’élaboration des politiques sociales est préoccupant.

Nous reconnaissons l’appel de la Déclaration de La Hulpe à « poursuivre les actions pour lutter contre la ségrégation entre les sexes et combler les écarts d’emploi, de rémunération, de pension et de soins entre les sexes et pour prendre les mesures nécessaires pour éliminer les stéréotypes de genre« . Et « l’action déterminée pour combattre toutes les formes de violence à l’égard des femmes et la violence domestique et les stéréotypes de genre nocifs« . Cela aborde certaines des activités de MMM au sein de l’UE, telles que l’égalité des sexes, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et les conditions de travail flexibles, l’écart de soins entre les sexes, l’adaptation des compétences sur le lieu de travail et les écarts de rémunération et de pension.

Nous saluons l’engagement renouvelé en faveur de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et de l’engagement envers les objectifs de Barcelone en matière de garde d’enfants de haute qualité, accessible et abordable, en tant qu’élément vital pour la participation des femmes sur le marché du travail. Mais nous demandons également le soutien d’autres offres variées de garde d’enfants qui répondent aux besoins différents des familles. Nous recommandons des solutions « centrées sur la famille » (telles que les Leihomas ou « emprunter une grand-mère », les assistantes maternelles ou d’autres alternatives communautaires), car elles permettent aux parents de choisir parmi une variété d’options en fonction de leurs besoins actuels et uniques.

La santé mentale maternelle et infantile est une préoccupation croissante et un domaine d’intérêt pour nous à MMM. Nous aurions apprécié un accent plus important et un appel à l’action dans le cadre de l’Approche globale de la santé mentale, en particulier sur le soutien à la santé mentale de toutes les personnes dès le tout début, c’est-à-dire dès la grossesse.

Since Long Term Care was absent from the Declaration, together with other civil society organisations, we published a joint statement on this topic, asking for a more robust and person-centered long-term care system across Europe and the establishment of a dedicated EU platform.

Étant donné que les soins de longue durée étaient absents de la Déclaration, nous avons publié, avec d’autres organisations de la société civile, une déclaration commune sur ce sujet, demandant un système de soins de longue durée plus robuste et centré sur la personne, dans toute l’Europe et la création d’une plateforme de l’UE dédiée.

We believe that Europe urgently requires a revised action plan with innovative proposals to ensure ongoing social progress that leaves no one behind, that cares for its carers and puts social justice at the forefront of all its policies.

Nous pensons que l’Europe a urgemment besoin d’un plan d’action révisé avec des propositions novatrices pour garantir un progrès social continu qui ne laisse personne de côté, qui prenne soin de ses aidants et qui place la justice sociale au premier plan de toutes ses politiques.

1 Au Sommet Social de Porto le 7 mai 2021, l’un des messages principaux : « La dimension sociale de l’UE est absolument essentielle pour garantir que la double transition dont nos sociétés ont besoin soit juste et inclusive, en ne laissant personne de côté. »

Articles les plus lus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un sou

Lire plus

Retour sur notre conférence « Women at the peace table »

20.06.23

Artisans de la paix dans le monde, ils et elles sont venus du monde entier pour apporter leur voix et leur soutien au message principale de la conférence : il

Lire plus

Changeons le discours : Investissons dans les mères

11.03.24

UN New York, CSW68 - Join us for a discussion on changing the narrative in support of mothers - an online parallel event to the 68th UN Commission on the

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L'actualité de la délégation de MMM à l'Union européenne

Mothers Can-Ramener les mères au travail

13.05.24

MMM travaille sur le projet "Mothers Can - Ramener les mères au travail", un partenariat européen entre six pays (Belgique, Chypre, Allemagne, Roumanie, Espagne et Grèce). Le projet vise à soutenir l'autono

Lire plus

Rompre le cycle intergénérationnel de la pauvreté en investissant dans les enfants et leurs familles

07.05.24

Make Mothers Matter a participé à la conférence "Investir dans un avenir inclusif et équitable pour l'Europe. Garantie européenne pour l'enfance : de l'engagement à la réalité", organisée dans le cadre

Lire plus

La Déclaration de La Hulpe : une étape positive pour la justice sociale dans l’UE

07.05.24

MMM se félicite de l'adoption récente de la Déclaration de La Hulpe (en anglais), sous la présidence belge. Ce document interinstitutionnel vise à façonner l'agenda social futur de l'Union européenne pou

Lire plus

Chaque mère devrait avoir accès aux soins de longue durée dont elle a besoin et qu’elle mérite

20.04.24

Dans une déclaration commune opportune, Make mothers Matter, ainsi que 16 ONG européennes, ont exhorté les décideurs politiques de l'UE à donner la priorité aux soins de longue durée lors de la prochaine

Lire plus

Outils parentaux pour le bien-être mental : rejoignez-nous à Bruxelles pour découvrir les résultats

09.01.24

Le projet "We Learn Everywhere" (WLE) est une initiative pionnière qui a fait des progrès significatifs dans la promotion du bien-être familial par l'éducation et le soutien aux parents et aux enfants à tr

Lire plus

Un « Green Deal » doit inclure un « Care Deal » – la santé mentale maternelle sous les feux de la rampe au Parlement européen

23.11.23

Le 7 novembre, nous avons co-organisé un événement au Parlement européen sur la dépression péripartum avec l'eurodéputée Maria Noichl.

Lire plus