La lutte contre la pauvreté infantile ne peut être dissociée du soutien aux parents

01.03.21

Un Genève, Conseil des Droits de l'Homme - Make Mothers Matter a saisi l'occasion de la discussion sur les droits de l'Homme et la lutte contre la pauvreté, pour attirer l'attention du Conseil sur le sujet de la pauvreté des enfants.

Dans le monde, c’est environ 1 billion d’enfants qui souffrent de pauvreté multidimensionnelle. Certains de leurs droits humains fondamentaux ne sont alors pas respecté, notamment leur droits à l’alimentation, à l’eau potable , à l’acces aux soins et à l’éducation. Ce qui entrave leur chances de survie et de développement.

Non seulement les enfants sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté que les adultes, mais ils sont aussi plus vulnérables à ses conséquences. En plus de souffrir d’un faible niveau de vie, les enfants les plus pauvres grandissent en moins bonne santé, développent moins de compétences et gagnent des salaires inférieurs plus tard dans la vie.

Le cycle intergénérationnel de la pauvreté doit être rompu. La lutte contre la pauvreté des enfants doit dès lors être une priorité absolue pour chaque gouvernement et  être considérée comme un investissement – avec un rendement potentiellement élevé. À cet égard, MMM se félicite de l’engagement pris par l’UE -pour la mise en place d’une garantie européenne pour les enfants, qui, si elle est adoptée, assurera à chaque enfant l’accès à la santé, au logement, à la nutrition, à l’éducation et à sa garde.

Toutefois, nous voulons souligner que la lutte contre la pauvreté des enfants ne peut être dissociée du soutien aux parents et aux personnes qui s’occupent d’eux, à commencer par leur droit au travail et à un niveau de vie décent.

Parmi eux, les parents isolés méritent une attention particulière. Même en Europe, environ deux cinquièmes des ménages monoparentaux sont menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale – La plupart sont des mères .

Pour elles, relever le défi de jongler entre les responsabilités familiales et le travail rémunéré est particulièrement difficile. S’occuper d’un enfant et l’éduquer demande du temps – ce travail non rémunéré mais essentiel doit être reconnu pour son impact positif sur l’ensemble de la société, et être pleinement soutenu, en particulier pendant les premières années cruciales de l’enfant. Cela signifie qu’il faut développer des politiques, des structures et des services permettant aux parents de disposer de suffisamment de temps, d’argent et de compétences.

Lutter contre la pauvreté des enfants, c’est aussi soutenir les parents et les accompagner, en particulier les mères.

MMM Statement for download

Mélanie Nédélec a fait une déclaration au nom de  MMM dans un message video lors de la réunion sur la ‘la lutte contre la pauvreté et les Droits de l’Homme », qui s’est tenue le 26 Mars à l’occasion de la  46ème session (virtuelle) du Conseil des Droits de l’Homme (voir l’enregistrement de la session sur UN TV – l’intervention MMM est à 1:15:55)

Voir aussi Contribution conjointe de MMM à la consultation publique de la Commission Européenne sur la garantie des enfants

 

Mots-clés:

Articles les plus lus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Une mère presque parfaite – Nouvelle série de podcasts avec Isabelle Roskam

26.04.22

Nous avons le plaisir de lancer notre nouvelle série de podcasts "Une mère Presque Parfaite" avec Isabelle Roskam, professeur de psychologie du développement et de la parentalité à l'Université

Lire plus

Favoriser la réalisation de tous les ODD en priorisant la cible 5.4 de l’ODD 5, et reconnaître le travail des mères

09.05.22

ONU New York, FHNP - Parmi les Objectifs de Développement Durable, la cible 5.4 appelle à la reconnaissance, la réduction et la redistribution de travail de soins familiaux non rémunérés

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

200 millions d’heures passées chaque jour par les femmes et les jeunes filles pour chercher de l’eau

23.03.23

ONU New York - À l'occasion de la Journée mondiale de l'eau et de la Conférence des Nations unies sur l'eau, MMM rappelle conséquences du manque d'accès à une eau saine et propre sur le travail de soins n

Lire plus

MMM demande que le Care soit reconnu comme un droit de l’homme

19.03.23

ONU Genève, Conseil des droits de l'homme - Faire du Care un droit de l'homme au niveau des Nations unies - droit aux soins, droit d'être soigné, droit de se soigner - obligerait sans équivoque tous les gou

Lire plus

Tout comme les ressources naturelles vitales, le travail de soins non rémunéré ne doit pas être considéré comme acquis

10.03.23

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme- Le dialogue qui a suivi la presentation du rapport Les femmes, les filles et le droit à un environnement propre sain et durable fut l'occasion pour MMM de réaffirme

Lire plus

Les parents, acteurs clés pour le droit des enfants dans l’environnement digital

10.03.23

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Lors de la journée mondiale pour le droit des enfants, axée sur les droits des enfants dans l'environnement digital, MMM a rappelé l'importance de considérer les

Lire plus

Exploiter les technologies numériques pour renforcer l’autonomie des mères – et de leurs enfants

02.03.23

ONU New York, CSW67 -Les technologies numériques, thème prioritaire de la prochaine Commission de la condition de la femme, ont le potentiel d'accroître considérablement l’influence et l'autonomie des fem

Lire plus

Le Care: au coeur du bien-être et du droit au développement

01.03.23

ONU Genève, Conseil des droits de l'homme - Lors de la réunion commémorant le 35e anniversaire du droit au développement, MMM a réaffirmé l'importance du travail de soins, y compris le travail de soins no

Lire plus