La lutte contre la pauvreté infantile ne peut être dissociée du soutien aux parents

01.03.21

Un Genève, Conseil des Droits de l'Homme - Make Mothers Matter a saisi l'occasion de la discussion sur les droits de l'Homme et la lutte contre la pauvreté, pour attirer l'attention du Conseil sur le sujet de la pauvreté des enfants.

Dans le monde, c’est environ 1 billion d’enfants qui souffrent de pauvreté multidimensionnelle. Certains de leurs droits humains fondamentaux ne sont alors pas respecté, notamment leur droits à l’alimentation, à l’eau potable , à l’acces aux soins et à l’éducation. Ce qui entrave leur chances de survie et de développement.

Non seulement les enfants sont plus susceptibles de vivre dans la pauvreté que les adultes, mais ils sont aussi plus vulnérables à ses conséquences. En plus de souffrir d’un faible niveau de vie, les enfants les plus pauvres grandissent en moins bonne santé, développent moins de compétences et gagnent des salaires inférieurs plus tard dans la vie.

Le cycle intergénérationnel de la pauvreté doit être rompu. La lutte contre la pauvreté des enfants doit dès lors être une priorité absolue pour chaque gouvernement et  être considérée comme un investissement – avec un rendement potentiellement élevé. À cet égard, MMM se félicite de l’engagement pris par l’UE -pour la mise en place d’une garantie européenne pour les enfants, qui, si elle est adoptée, assurera à chaque enfant l’accès à la santé, au logement, à la nutrition, à l’éducation et à sa garde.

Toutefois, nous voulons souligner que la lutte contre la pauvreté des enfants ne peut être dissociée du soutien aux parents et aux personnes qui s’occupent d’eux, à commencer par leur droit au travail et à un niveau de vie décent.

Parmi eux, les parents isolés méritent une attention particulière. Même en Europe, environ deux cinquièmes des ménages monoparentaux sont menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale – La plupart sont des mères .

Pour elles, relever le défi de jongler entre les responsabilités familiales et le travail rémunéré est particulièrement difficile. S’occuper d’un enfant et l’éduquer demande du temps – ce travail non rémunéré mais essentiel doit être reconnu pour son impact positif sur l’ensemble de la société, et être pleinement soutenu, en particulier pendant les premières années cruciales de l’enfant. Cela signifie qu’il faut développer des politiques, des structures et des services permettant aux parents de disposer de suffisamment de temps, d’argent et de compétences.

Lutter contre la pauvreté des enfants, c’est aussi soutenir les parents et les accompagner, en particulier les mères.

MMM Statement for download

Mélanie Nédélec a fait une déclaration au nom de  MMM dans un message video lors de la réunion sur la ‘la lutte contre la pauvreté et les Droits de l’Homme », qui s’est tenue le 26 Mars à l’occasion de la  46ème session (virtuelle) du Conseil des Droits de l’Homme (voir l’enregistrement de la session sur UN TV – l’intervention MMM est à 1:15:55)

Voir aussi Contribution conjointe de MMM à la consultation publique de la Commission Européenne sur la garantie des enfants

 

Mots-clés:

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Une mère presque parfaite – Nouvelle série de podcasts avec Isabelle Roskam

26.04.22

Nous avons le plaisir de lancer notre nouvelle série de podcasts "Une mère Presque Parfaite" avec Isabelle Roskam, professeur de psychologie du développement et de la parentalité à l'Université

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

MMM recherche un partenaire académique pour s’associer à notre nouvelle enquête européenne

06.12.22

Nous recherchons un partenaire académique pour une enquête européenne sur des problématiques qui concernent les mères. Les réponses de cette enquête serviront de leviers de changement.

Lire plus

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus