La santé mentale maternelle au sein de la Nouvelle Proposition de l’UE sur la Santé Mentale

27.06.23

MMM se félicite de la Nouvelle Proposition de la Commission européenne sur la Santé Mentale qui met l’accent sur les différents aspects du bien-être mental. L’accent mis par la Proposition sur la promotion de la santé mentale, la prévention et l’intervention précoce démontre une approche proactive pour aborder les défis de la santé mentale dans l’UE avant qu’ils ne s’aggravent.

Il est essentiel de reconnaître son importance chez les jeunes et les groupes vulnérables, tels que les mères célibataires en situation de pauvreté, car ces populations sont souvent confrontées à des difficultés uniques et ont besoin d’un soutien ciblé. En donnant la priorité à leur bien-être mental, la proposition reconnaît l’importance de l’inclusion et de l’équité dans les services de santé mentale.

La reconnaissance par la Commission de la prévalence plus élevée de la dépression chez les femmes souligne l’importance de donner la priorité à la santé mentale des femmes. En particulier, nous pensons que la seule façon de créer une société plus solidaire et plus équitable est de reconnaître et d’exiger que la dépression postnatale, les problèmes de santé mentale liés à la grossesse et les défis plus généraux auxquels les femmes sont confrontées soient traités de toute urgence. Promouvoir la santé mentale dès le départ pour tous les êtres humains est la bonne approche si nous voulons avoir un impact sur les générations futures. C’est la bonne voie à suivre si l’Europe veut éviter les 600 milliards d’euros de dépenses annuelles en matière de santé mentale.

Comme l’a souligné le MMM dans sa contribution au « Call for Evidence » :

Près d’une femme sur cinq dans le monde développera des problèmes de santé mentale pendant la grossesse ou au cours de la première année suivant l’accouchement. Malgré ces chiffres, la fourniture et l’intégration de services de santé mentale de qualité dans un ensemble complet restent inadéquates et sous-exécutées dans l’UE.
Le fait de ne pas traiter les problèmes de santé maternelle a des effets néfastes à long terme sur la mère (risque accru de nouveaux épisodes cliniques, par exemple), sur la relation mère-enfant (liens affectifs, par exemple) et sur l’enfant (développement socio-émotionnel et cognitif, par exemple).

L’accent mis par la proposition sur l’amélioration des systèmes de santé mentale et sur la lutte contre la stigmatisation des problèmes de santé mentale est louable. Elle souligne la nécessité d’une infrastructure solide en matière de santé mentale, y compris des services et des ressources accessibles, afin de garantir que les individus bénéficient du soutien dont ils ont besoin. En s’attaquant à la stigmatisation, la société peut créer un environnement dans lequel les gens se sentent à l’aise pour demander de l’aide et parler ouvertement de santé mentale.

La reconnaissance du fait que le soutien à la santé mentale doit s’étendre au-delà du cadre médical mérite d’être soulignée. L’intégration des ressources et des systèmes de soutien dans les écoles, sur les lieux de travail et dans d’autres lieux communautaires peut accroître l’accessibilité et faciliter l’intervention précoce.

En résumé, l’approche globale de la proposition en matière de santé mentale, qui englobe la prévention, l’accès aux services, la lutte contre la stigmatisation et l’adoption d’une perspective mondiale, reflète un effort louable de la part de l’exécutif de l’UE. Elle souligne l’importance de la santé mentale et du bien-être en tant qu’éléments fondamentaux de la santé globale et plaide en faveur d’une société solidaire, inclusive et proactive pour relever les défis de la santé mentale.

MMM,appelle maintenant l’UE et les États membres à fixer des objectifs concrets, à allouer les fonds appropriés et à développer des programmes de suivi afin de garantir un soutien à la santé mentale pour tous. En particulier, nous rappelons l’importance, si nous voulons des sociétés saines, de reconnaître et de donner la priorité au tout premier départ de toute vie : la petite enfance.

Articles les plus lus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un sou

Lire plus

Changeons le discours : Investissons dans les mères

11.03.24

UN New York, CSW68 - Join us for a discussion on changing the narrative in support of mothers - an online parallel event to the 68th UN Commission on the

Lire plus

Les mères en première ligne de la réalisation des ODD

13.09.23

Les 18 et 19 septembre 2023, le sommet sur les ODD se tiendra au siège de l'ONU à New York. Nous pensons qu'il est temps de réaffirmer notre engagement collectif

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L'actualité de la délégation de MMM à l'Union Européenne

Les équipes MMM se mobilisent pour renforcer le droit à l’éducation

19.06.24

UN Geneva – Une résolution visant à renforcer le droit à l'éducation dans les instruments juridiques internationaux sera négociée au cours de la 56ème session du Conseil des droits de l'Homme , qui s'e

Lire plus

Mothers Can-Ramener les mères au travail

13.05.24

MMM travaille sur le projet "Mothers Can - Ramener les mères au travail", un partenariat européen entre six pays (Belgique, Chypre, Allemagne, Roumanie, Espagne et Grèce). Le projet vise à soutenir l'autono

Lire plus

Rompre le cycle intergénérationnel de la pauvreté en investissant dans les enfants et leurs familles

07.05.24

Make Mothers Matter a participé à la conférence "Investir dans un avenir inclusif et équitable pour l'Europe. Garantie européenne pour l'enfance : de l'engagement à la réalité", organisée dans le cadre

Lire plus

La Déclaration de La Hulpe : une étape positive pour la justice sociale dans l’UE

07.05.24

MMM se félicite de l'adoption récente de la Déclaration de La Hulpe (en anglais), sous la présidence belge. Ce document interinstitutionnel vise à façonner l'agenda social futur de l'Union européenne pou

Lire plus

Chaque mère devrait avoir accès aux soins de longue durée dont elle a besoin et qu’elle mérite

20.04.24

Dans une déclaration commune opportune, Make mothers Matter, ainsi que 16 ONG européennes, ont exhorté les décideurs politiques de l'UE à donner la priorité aux soins de longue durée lors de la prochaine

Lire plus

Outils parentaux pour le bien-être mental : rejoignez-nous à Bruxelles pour découvrir les résultats

09.01.24

Le projet "We Learn Everywhere" (WLE) est une initiative pionnière qui a fait des progrès significatifs dans la promotion du bien-être familial par l'éducation et le soutien aux parents et aux enfants à tr

Lire plus