Les mères françaises seront-elles écoutées?

21.09.21

Pour plaider les besoins et les attentes des mères en lien avec la prochaine réforme du gouvernement français sur les #1000premiersjours de l'enfant, MMM France a tenu à les entendre et à les consulter d’abord à travers une enquête Donnons la #ParoleAuxMères’ lancée en Novembre 2020.

Cette période de la petite enfance, qui va approximativement du 4e mois de grossesse aux 2 ans de l’enfant, contient les prémisses de la santé et de l’équilibre de l’individu tout au long de la vie. Le rôle et le bien être des mères aussi y est crucial. Comme le souligne Boris Cyrulnik, Président de la Commission des 1000 jours, « Pour sécuriser l’enfant, il faut sécuriser la mère »

Plus de 22000 mamans à ce jour ont pu exprimer leur vécu et leurs besoins concernant grossesse, accouchement, allaitement, post partum, congé maternité et parental, la place du père, la conciliation vie professionnelle et familiale.

Grâce à la fructueuse collaboration entre MMM France et IDM Families, l’enquête présente pour la première fois des chiffres concrets sur les besoins et le vécu des mères, des chiffres certifiés et représentatifs quant au traitement des données et de l’échantillonnage. Les premiers résultats à partir de 20000 réponses (mai 2021) sont présentés sous forme d’un webinaire consultable ici.

La centaine d’élus, de responsables associatifs et de professionnels de la petite enfance réunis lors d’une soirée animée et conviviale qui s’est tenue à la mairie de Versailles le jeudi 16 Septembre ont donc de quoi réfléchir en découvrant les résultats de l’enquête.


Photo ci-dessus: Laure Ferrier & Marie-Laure Gagey des Brosses de MMM France présentent les résultats

Quelques chiffres clés :

  • 76% des femmes déclarent que leur manière d’aborder l’accouchement a changé après la première fois ; elles souhaiteraient un accouchement moins médicalisé : 
    93% sont pour la création de nouvelles maisons de naissance
    86% pour qu’un accouchement à domicile soit intégré dans l’offre de soins.
  • Elles plébiscitent un meilleur accompagnement :
    31% d’entre elles ne se sont pas senties respectées par l’équipe médicale
    29% des répondantes disent avoir été victimes de violences obstétricales, 13% pensent que c’est probable.
  • 1/3 des mères vivent une dépression post-partum.
    Pour une meilleure prévention, elles préconisent :
    – Un congé paternité plus long
    – D’être mieux entourées
    – De bénéficier d’un accompagnement à domicile systématique pendant les deux premiers mois après l’accouchement. Les dépressions post-partum sont plus présentes chez les femmes ayant vécu des violences obstétricales (46% contre 26%)
  • 44% des mères disent avoir vécu un burn-out parental.
    A plus de 80% elles veulent pouvoir choisir :
    – Le type de congé parental le mieux adapté à leurs besoins : congé parental court et bien rémunéré versus un congé parental long et peu rémunéré
    – La manière de répartir ce congé comme bon leur semble au sein du couple.

Enfin, 96% des 22,000 mamans interrogées par MMM France disent se reconnaître dans cette affirmation :

« La société attend de moi que je travaille comme si je n’avais pas d’enfant et que j’ai des enfants comme si je ne travaillais pas. »

L’enquête qui va sous tendre le plaidoyer et des actions pour les mères de MMM France à venir est toujours en ligne. Aidez-nous à faire entendre la voix des mères en le partageant à toutes vos connaissances ayant vécu cette période en France : Donnons la parole aux mères.

 A consulter aussi 

 

Articles les plus lus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un sou

Lire plus

Retour sur notre conférence « Women at the peace table »

20.06.23

Artisans de la paix dans le monde, ils et elles sont venus du monde entier pour apporter leur voix et leur soutien au message principale de la conférence : il

Lire plus

Changeons le discours : Investissons dans les mères

11.03.24

UN New York, CSW68 - Join us for a discussion on changing the narrative in support of mothers - an online parallel event to the 68th UN Commission on the

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Mothers Can-Ramener les mères au travail

13.05.24

MMM travaille sur le projet "Mothers Can - Ramener les mères au travail", un partenariat européen entre six pays (Belgique, Chypre, Allemagne, Roumanie, Espagne et Grèce). Le projet vise à soutenir l'autono

Lire plus

Rompre le cycle intergénérationnel de la pauvreté en investissant dans les enfants et leurs familles

07.05.24

Make Mothers Matter a participé à la conférence "Investir dans un avenir inclusif et équitable pour l'Europe. Garantie européenne pour l'enfance : de l'engagement à la réalité", organisée dans le cadre

Lire plus

La Déclaration de La Hulpe : une étape positive pour la justice sociale dans l’UE

07.05.24

MMM se félicite de l'adoption récente de la Déclaration de La Hulpe (en anglais), sous la présidence belge. Ce document interinstitutionnel vise à façonner l'agenda social futur de l'Union européenne pou

Lire plus

KISANY rejoint MMM et devient la première entreprise sociale membre du réseau

01.05.24

In celebration of the various international mothers' days in May, we are delighted to welcome KISANY to the MMM network. As strong believers in the vital role of mothers in society and the need to invest in the

Lire plus

Appui à l’équipe de l’UNESCO

30.04.24

Pour renforcer son équipe de plaidoyer à l’UNESCO, Make Mothers Matter recherche un bénévole bilingue Français-Anglais. Il aura notamment en charge de représenter MMM et de porter la voix des mères aup

Lire plus

Chaque mère devrait avoir accès aux soins de longue durée dont elle a besoin et qu’elle mérite

20.04.24

Dans une déclaration commune opportune, Make mothers Matter, ainsi que 16 ONG européennes, ont exhorté les décideurs politiques de l'UE à donner la priorité aux soins de longue durée lors de la prochaine

Lire plus