Les mères françaises seront-elles écoutées?

21.09.21

Pour plaider les besoins et les attentes des mères en lien avec la prochaine réforme du gouvernement français sur les #1000premiersjours de l'enfant, MMM France a tenu à les entendre et à les consulter d’abord à travers une enquête Donnons la #ParoleAuxMères’ lancée en Novembre 2020.

Cette période de la petite enfance, qui va approximativement du 4e mois de grossesse aux 2 ans de l’enfant, contient les prémisses de la santé et de l’équilibre de l’individu tout au long de la vie. Le rôle et le bien être des mères aussi y est crucial. Comme le souligne Boris Cyrulnik, Président de la Commission des 1000 jours, « Pour sécuriser l’enfant, il faut sécuriser la mère »

Plus de 22000 mamans à ce jour ont pu exprimer leur vécu et leurs besoins concernant grossesse, accouchement, allaitement, post partum, congé maternité et parental, la place du père, la conciliation vie professionnelle et familiale.

Grâce à la fructueuse collaboration entre MMM France et IDM Families, l’enquête présente pour la première fois des chiffres concrets sur les besoins et le vécu des mères, des chiffres certifiés et représentatifs quant au traitement des données et de l’échantillonnage. Les premiers résultats à partir de 20000 réponses (mai 2021) sont présentés sous forme d’un webinaire consultable ici.

La centaine d’élus, de responsables associatifs et de professionnels de la petite enfance réunis lors d’une soirée animée et conviviale qui s’est tenue à la mairie de Versailles le jeudi 16 Septembre ont donc de quoi réfléchir en découvrant les résultats de l’enquête.


Photo ci-dessus: Laure Ferrier & Marie-Laure Gagey des Brosses de MMM France présentent les résultats

Quelques chiffres clés :

  • 76% des femmes déclarent que leur manière d’aborder l’accouchement a changé après la première fois ; elles souhaiteraient un accouchement moins médicalisé : 
    93% sont pour la création de nouvelles maisons de naissance
    86% pour qu’un accouchement à domicile soit intégré dans l’offre de soins.
  • Elles plébiscitent un meilleur accompagnement :
    31% d’entre elles ne se sont pas senties respectées par l’équipe médicale
    29% des répondantes disent avoir été victimes de violences obstétricales, 13% pensent que c’est probable.
  • 1/3 des mères vivent une dépression post-partum.
    Pour une meilleure prévention, elles préconisent :
    – Un congé paternité plus long
    – D’être mieux entourées
    – De bénéficier d’un accompagnement à domicile systématique pendant les deux premiers mois après l’accouchement. Les dépressions post-partum sont plus présentes chez les femmes ayant vécu des violences obstétricales (46% contre 26%)
  • 44% des mères disent avoir vécu un burn-out parental.
    A plus de 80% elles veulent pouvoir choisir :
    – Le type de congé parental le mieux adapté à leurs besoins : congé parental court et bien rémunéré versus un congé parental long et peu rémunéré
    – La manière de répartir ce congé comme bon leur semble au sein du couple.

Enfin, 96% des 22,000 mamans interrogées par MMM France disent se reconnaître dans cette affirmation :

« La société attend de moi que je travaille comme si je n’avais pas d’enfant et que j’ai des enfants comme si je ne travaillais pas. »

L’enquête qui va sous tendre le plaidoyer et des actions pour les mères de MMM France à venir est toujours en ligne. Aidez-nous à faire entendre la voix des mères en le partageant à toutes vos connaissances ayant vécu cette période en France : Donnons la parole aux mères.

 A consulter aussi 

 

Articles les plus lus

Visages afghans et voix du courage

21.09.21

Le 15 Aout dernier a vu l'effondrement du gouvernement afghan et le retour au pouvoir des talibans. Au sein de Make Mothers Matter, comme la plupart des gens, nous avons

Lire plus

Le travail du Care non rémunéré est un travail: il doit être reconnu et soutenu par notre système économique

19.07.21

Comment changer la perception du travail de care, sa valorisation sociale et économique? Cette première étape est nécessaire pour un changement systémique et pour plus de justice sociale pour les

Lire plus

Changer le narratif sur le travail de Care non rémunéré et l’économie

03.07.21

ONU New York / FPHN - Inscrivez-vous dès maintenant pour participer à l'événement que nous organisons en marge du Forum Politique de Haut Niveau de l'ONU.

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Notre membre de Roumanie en action pour les mères et les enfants d’Ukraine

21.06.22

Le conflit actuel en Ukraine et la crise humanitaire qui en résulte ont eu un impact dévastateur sur la santé mentale et physique des mères et de leurs enfants, tant pour ceux qui ont fui que pour ceux qui

Lire plus

Racisme autour de la naissance

18.06.22

ONU Genève - A l’occasion d’une consultation sur le Racisme et le droit à la santé, MMM dénonce le racisme systémique contre les mères dans les pays développés, à travers deux indicateurs : la mort

Lire plus

Travail de soins non rémunéré et maternité: MMM demande à l’OIT de modifier son approche de l’emploi

30.05.22

Conférence Internationale du Travail, Genève – Pour réparer l'injustice économique dont souffrent de nombreuses mères en raison de leurs responsabilités familiales (le "Care"), MMM a appelé à une nouv

Lire plus

Célébrer les mères tous les jours – L’heure du changement a sonné

18.05.22

En ces temps sans précédent, où l'Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques bouillonnent et menacent de déstabiliser l'ordre mondial, il est essentiel de réfléchir aux

Lire plus

La charge mentale des mères : le travail cognitif et émotionnel non rémunéré (et non reconnu)

15.05.22

MMM a le plaisir de publier un rapport rédigé par Emma Levrau, étudiante en santé globale et justice sociale (Master of Science) au Kings College de Londres, sur le travail cognitif et émotionnel non rému

Lire plus

MMM établit un lien entre l’écart de pension entre les sexes et la possibilité pour les mères à recevoir des soins de longue durée pendant leur vieillesse

11.05.22

Notre participation à l'appel à contribution de la Commission européenne : "Accès à des soins de longue durée abordables et de qualité" La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité de renfo

Lire plus