MMM et AJAD transforment la vie dans des communautés grâce à des projets financés par l’UNESCO

20.05.19

"Les grandes choses sont faites d'une série de petites choses mises ensemble." Vincent Van Gogh

Songon, une banlieue d’Abidjan, Cote d’Ivoire, est composé de plusieurs villages avec des maisons sommaires en dur où vivent de nombreuses familles. La plupart des mères sont analphabètes et élèvent leurs enfants tout en assurant les besoins essentiels de la communauté comme les corvées d’eau, le puits se trouvant à 10km, le ramassage du bois et la vente sur les marchés.

Un homme, Jean Bolly Kouassi, élevé par sa mère, tout comme sa nombreuse fratrie, a toujours été en admiration devant la volonté des femmes, des mères en particulier.

C’est pourquoi il a créé une association appelée AJAD, Aide à la Jeunesse Africaine Défavorisée, pour donner un futur aux jeunes en s’appuyant sur la force d’action principale de la communauté : les mères.

Son premier combat a été de lutter contre les grossesses précoces après avoir recueilli une enfant de 12 ans arrivée enceinte dans un des villages. Puis il a décidé de lutter contre les comportements à risque par manque d’information sur la santé de reproduction, et aussi contre l’absence de suivi des grossesses des très jeunes mères et leur impossibilité d’aller à l’école.

Jean Bolly s’est engagé également contre la mortalité infantile élevée, due au manque de soins accordés aux bébés.

MMM a décidé de l’aider en faisant appel au financement de l’UNESCO, ce qui a permis d’organiser en 2017 deux conférences et deux séminaires de formation des mères avec un médecin gynécologue, une sage-femme et une pédiatre.

600 personnes, dont une majorité de mères et des jeunes-filles et des jeunes garçons, ont assisté à deux conférences,  l’une sur l’Éducation à la reproduction et la lutte contre les grossesses précoces,et l’autre sur l’Éducation au développement et à la protection de la petite enfance.

6 mères agents de santé ont reçu une formation spécialisée à la santé et à la protection des jeunes filles enceintes.

Enfin, 44 mères, 2 par village, ont été formées à la santé et à la protection des enfants avec pour mission de former d’autres mères à leur retour chez elles.

Les résultats:
– une baisse de 30% des grossesses précoces,
– une augmentation des visites prénatales de 40%,
– une baisse de la mortalité infantile de 15%.

Les jeunes garçons ont appris à respecter les jeunes filles, les jeunes filles font désormais l’effort de se rendre chez le médecin, malgré la distance, ou demandent conseil aux mères qui ont été formées. Les communautés s’occupent des enfants pour que les très jeunes mères soient scolarisées.

Grâce à ces résultats, l’État de Côte d’Ivoire s’est engagé et soutient AJAD MMM. La Côte d’Ivoire a demandé et obtenu le soutien financier de l’UNESCO pour étendre cette initiative à d’autres régions. La mise en œuvre de ce nouveau projet, confiée à AJAD MMM, se déroulera en 2019 avec l’aide du Ministère de l’Éducation afin d’y associer les professeurs des écoles et les élèves.

Cette expérience démontre que, partout dans le monde, en soutenant la mobilisation des mères, et en ralliant à leur cause les pères et les décideurs, on peut changer les mentalités et améliorer les conditions de vie de toute une communauté.

Gabrielle de Melleville, MMM Representative to UNESCO, with Bolly Kouassi, President and Founder AJAD and Her Excellency Mrs. Denise Houphouet Boigny

 

Articles les plus lus

Visages afghans et voix du courage

21.09.21

Le 15 Aout dernier a vu l'effondrement du gouvernement afghan et le retour au pouvoir des talibans. Au sein de Make Mothers Matter, comme la plupart des gens, nous avons

Lire plus

Le travail du Care non rémunéré est un travail: il doit être reconnu et soutenu par notre système économique

19.07.21

Comment changer la perception du travail de care, sa valorisation sociale et économique? Cette première étape est nécessaire pour un changement systémique et pour plus de justice sociale pour les

Lire plus

Les mères françaises seront-elles écoutées?

21.09.21

Pour plaider les besoins et les attentes des mères en lien avec la prochaine réforme du gouvernement français sur les #1000premiersjours de l'enfant, MMM France a tenu à les entendre

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Notre membre de Roumanie en action pour les mères et les enfants d’Ukraine

21.06.22

Le conflit actuel en Ukraine et la crise humanitaire qui en résulte ont eu un impact dévastateur sur la santé mentale et physique des mères et de leurs enfants, tant pour ceux qui ont fui que pour ceux qui

Lire plus

Racisme autour de la naissance

18.06.22

ONU Genève - A l’occasion d’une consultation sur le Racisme et le droit à la santé, MMM dénonce le racisme systémique contre les mères dans les pays développés, à travers deux indicateurs : la mort

Lire plus

Travail de soins non rémunéré et maternité: MMM demande à l’OIT de modifier son approche de l’emploi

30.05.22

Conférence Internationale du Travail, Genève – Pour réparer l'injustice économique dont souffrent de nombreuses mères en raison de leurs responsabilités familiales (le "Care"), MMM a appelé à une nouv

Lire plus

Célébrer les mères tous les jours – L’heure du changement a sonné

18.05.22

En ces temps sans précédent, où l'Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques bouillonnent et menacent de déstabiliser l'ordre mondial, il est essentiel de réfléchir aux

Lire plus

La charge mentale des mères : le travail cognitif et émotionnel non rémunéré (et non reconnu)

15.05.22

MMM a le plaisir de publier un rapport rédigé par Emma Levrau, étudiante en santé globale et justice sociale (Master of Science) au Kings College de Londres, sur le travail cognitif et émotionnel non rému

Lire plus

MMM établit un lien entre l’écart de pension entre les sexes et la possibilité pour les mères à recevoir des soins de longue durée pendant leur vieillesse

11.05.22

Notre participation à l'appel à contribution de la Commission européenne : "Accès à des soins de longue durée abordables et de qualité" La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité de renfo

Lire plus