MMM soutient le concept systémique de garantie de l’emploi afin de remédier aux inégalités liées au travail de soins

30.06.23

ONU Genève, Conseil de Droits de l'Homme - Selon le rapporteur spécial des Nations unies sur la pauvreté, une garantie d'emploi pourrait contribuer à résoudre le paradoxe d'un nombre insuffisant d'emplois, d'une part, et de besoins sociétaux non satisfaits, d'autre part - ce qui est particulièrement le cas dans le secteur des soins. Au cours de la discussion qui a suivi la présentation de son rapport, le MMM a salué cette proposition intéressante qui pourrait contribuer à remédier au manque de services de soins et à soutenir une redistribution des soins non rémunérés et du travail domestique. Toutefois, nous avons également souligné la nécessité d'une telle garantie d'emploi afin de s'assurer qu'un nombre suffisant d'hommes occupent des emplois dans le secteur des soins.

A suivre le texte entier de notre déclaration

Make Mothers Matter remercie le Rapporteur Spécial pour son excellent rapport sur  La garantie de l’emploi comme outil de lutte contre la pauvreté.

Comme souligné, il y a un paradoxe entre le nombre insuffisant d’emplois et les besoins sociétaux non satisfaits, surtout dans le secteur des soins.

Les femmes, en particulier les mères, assument la majorité des tâches domestiques et des soins non rémunérés. Cette situation est à l’origine de l’inégalité entre les hommes et les femmes et est la cause de nombreuses difficultés économiques et de leur pauvreté.

En parallèle, les services de garde d’enfants font défaut et, plus généralement, les services de soins sont confrontés à de graves déficiences car ils ne sont pas encore reconnus comme un bien public ou comme faisant partie des dispositions publiques.

Nous agréons qu’un système de garantie de l’emploi pourrait contribuer à résoudre ce paradoxe en créant des emplois de soins – une solution au chômage ou au sous-emploi. Cela permettrait aussi de reconnaître, de réduire et de redistribuer la part disproportionnée du travail domestique non rémunéré des femmes et de leur permettre de consacrer du temps à des activités en dehors de la maison.

Toutefois, il faut veiller à ne pas perpétuer les stéréotypes de genre. La garantie d’emploi pourrait et devrait en effet inciter les hommes à accepter des emplois de soins, les encourageant ainsi indirectement à assumer leur part de travail familial non rémunéré à la maison.

En répondant aux besoins de la société, les systèmes de garantie de l’emploi peuvent constituer la pierre angulaire d’un nouveau système économique qui place le bien-être des personnes et de la planète au premier.

Nous, à MMM, soutenons donc pleinement la proposition et les recommandations du rapporteur spécial. Nous demandons aux gouvernements d’utiliser cette garantie d’emploi pour remédier aux inégalités du travail de soins et d’assurer la transition vers des économies de bien-être.

Déclaration MMM à télécharger

Constance Nothomb, Représentante MMM auprès de l’ONU, a fait cette déclaration orale lors du dialogue interactif qui a suivi la présentation du rapport annuel de  Olivier de Schutter, Rapporteur Spécial ONU sur l’extrême pauvreté et les Droits de l’Homme. The dialogue s’est tenu le 30 Juin dans le cadre de la 53ème Session du Conseil des Droits de l’Homme.

 

Articles les plus lus

Les femmes à la table de paix: Conférence Internationale

14.04.23

Make Mothers Matter, en collaboration avec la ville de Ypres ainsi que ses partenaires Mothers for Peace, Mama Kivu et Vrouwenraad, organisent une conférence internationale sur la paix Women at

Lire plus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un sou

Lire plus

Retour sur notre conférence « Women at the peace table »

20.06.23

Artisans de la paix dans le monde, ils et elles sont venus du monde entier pour apporter leur voix et leur soutien au message principale de la conférence : il

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Notre membre de RDC dénonce l’utilisation des femmes et des filles comme arme de guerre

27.02.24

ONU Genève, Conseil des droits de l'homme - Passy Mubalama, présidente et directrice générale d'Aidprofen, un de nos membres en République Démocratique du Congo, était l'un des quatre orateurs de la soci

Lire plus

Investir dans les Mères pour la justice sociale

20.02.24

C'est officiel. En cette journée mondiale de la justice sociale, nous sommes ravis de vous annoncer que MMM a rejoint la Global Coalition for Social Justice, lancée par l'Organisation Internationale du Travai

Lire plus

MMM applaudit la résolution Care adoptée par la Commission du Développement Social

18.02.24

ONU New York, CSocD62 - Le titre de la résolution, "Promouvoir le Care et les systèmes d'accompagnement pour le développement social", indique clairement que le Care et son soutien sont directement liés aux

Lire plus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un soutien adéq

Lire plus

Le Forum de l’UNESCO se penche sur la transformation des mentalités, la construction du changement et l’autonomisation des femmes

10.02.24

UNESCO, Paris - « Toute promesse politique s’adresse aux enfants, tout engagement véritable exige de se confronter aux enjeux de la transmission. Du point de vue spirituel, métaphysique, humain, on ne peut

Lire plus
Mother reading a book to her 2 daughters

MMM appelle à investir dans les mères pour favoriser le développement et la justice sociale

27.01.24

ONU New York, Commission du développement social - Dans une déclaration écrite, MMM plaide en faveur de l'investissement dans les mères, soulignant les bénéfices importants en termes d'égalité des sexes

Lire plus