Le réseau MMM – Un travail de terrain essentiel, avec et pour les mères

20.05.19

Lors de notre récente AG à Bruxelles, nous avons été heureux d’accueillir bon nombre de nouveaux membres. Ce fut une journée riche, diverse et passionnante des témoignages individuels que nous ont donnés chacune des associations présentes sur leur précieux travail de terrain.

Laura Fiquet, Union des Mamans d’Enfants Handicapés (UMEH) – France (et au delà)

Maman solo d’un petit garçon handicapé, j’ai toujours souhaité concilier ma vie intense de mère à une vie professionnelle épanouie. Confrontée à des difficultés de prise en charge du handicap de mon enfant, je ne peux plus accéder à l’emploi. Je subis la précarité et je suis fragilisée socialement. Juridiquement, je suis une femme au RSA. Le fait que je m’occupe à temps plein de mon enfant handicapé n’est pas reconnu. Je souhaite travailler à l’émergence d’un véritable statut de l’aidante familiale qui ouvrirait à des droits pour sécuriser les femmes.

En 2014 pour contrer l’isolement, j’ai pris l’initiative de créer un groupe Facebook : ‘l’Union des Mamans d’enfants Handicapés’ (UMEH). Nous sommes devenues association et aujourd’hui ce sont près de 12 000 mères que nous accompagnons au quotidien. Nous avons créé le réseau « des Aidants Familiaux Entrepreneurs » depuis 2016… pour que des mères aidantes deviennent aussi actrices de l’économie locale tout en restant présentes pour leurs enfants handicapés.

Comment faire évoluer le regard que la société porte sur le handicap, comment faire progresser la cause des femmes qui élèvent la différence de demain ? Voici des enjeux importants.

Alain Engelbert, En Avant les Enfants ( EALE ) – Belgique/République Démocratique du Congo

Nous privilégions la durabilité de nos actions. C’est d’en développer l’aspect générationnel comme notre projet au profit des grand-mères isolées et de leurs petits-enfants. C’est l’achat de deux hectares et demi de terrain pour une activité potagère communautaire pour lequel nous n’avions pas le premier sou. C’est assurer la transmission et la pérennité de nos projets en y associant les jeunes générations. C’est privilégier la qualité à la quantité avec la Kivu International School pour reconstruire le pays. C’est de continuer à soutenir et autonomiser de 5000 à 6000 mères. Il faut être un peu fou parfois… et nous allons toujours de l’avant.

Caroline Piret, Viallaite – Cameroun

L’allaitement permet de protéger les nourrissons d’alternatives de nutrition dangereuses pour leur santé, de sensibiliser les mamans à des bonnes pratiques pour leur santé et celle de leurs enfants, de renforcer le lien mère-enfant et de sécuriser plus de 25000 mamans tous les ans grâce à l’accompagnement et le soutien de Viallaite… L’association a formé trois conseillers et travaille en lien avec quatorze hôpitaux. Causeries de sensibilisation prodiguées aux personnels soignant, partenariat avec des vendeuses de fruits et légumes dans les marchés – elles deviennent supporters de Viallaite et elles répandent la bonne parole – une nutrition saine est vitale pour bien démarrer dans la vie et l’allaitement ne va pas à l’encontre de la modernité, au contraire !

Marie-Noëlle Couderc, La Maison de Tom Pouce – France

Un accueil inconditionnel d’une douzaine de jeunes femmes enceintes à la fois. Nous répondons à des situations auxquelles plus personne ne répond… et on trouve les solutions après. Actuellement, ce sont souvent des mineures paumées, d’origine africaine principalement, que l’on retire des réseaux. Les grossesses ados on connaît. Les symptômes post traumatiques dus aux migrations, on connaît aussi. On s’adapte continuellement, il y a une exigence de formation face à l’émergence de manifestations traumatiques qui indiquent un chemin de guérison et qu’il faut savoir gérer. Tom Pouce, c’est une équipe pluridisciplinaire et bienveillante de 24 salariés qui les accompagnent 7 jours sur 7, 24h/24. L’enjeu c’est de construire des relations de confiance et de vérité pour « un cœur à cœur » avec ces jeunes femmes et leur permettre de bien repartir avec leur bébé dans la vie.

Marie-Liesse Mandula, Secretaire Generale de MMM; Liz Kelly, Présidente de Irish Maternity Support Network; Johanna Schima, Cheffe de la délégation UE de MMM; Marie-Noelle Couderc, Présidente de La Maison de Tom Pouce

Liz Kelly, Irish Maternity Support Network – Irelande

Nous proposons d’aider tous les usagers des services de maternité, y compris les personnes qui y travaillent, particulièrement les sages-femmes – en pénurie et dépendantes entièrement de l’État. Elles restent au cœur du dispositif d’aide aux mères enceintes ou accouchées.

Malgré les progrès, liberté de choix pour les femmes concernant leur maternité ou de réels efforts pour des soins de meilleure qualité, il reste un gros travail de sensibilisation à faire. L’accès aux soins est inéquitable et les structures spécialisées pour le traitement des problèmes de santé mentale périnatale sont quasi inexistantes. Nous nous occupons de nombreux cas d’abus ou de violences obstétricales. Il n’y a pas de données disponibles, ni de systèmes d’investigations ou d’analyse des accidents en vue de modéliser des améliorations.

Nous sommes fermement convaincues que seul un travail et un plaidoyer collaboratif avec toutes les parties prenantes pourront accélérer le développement de services de maternité performants et respectueux des besoins des mères en Irlande.

Claire Thibaut, Mothers and Midwives Support (M&MS) – Belgium/République Démocratique du Congo

Le développement ça marche quand tout le monde participe. J’ai forgé cette conviction au fil de mon expérience de sage-femme auprès de nombreuses populations à travers le monde dans le but d’améliorer la santé maternelle. Je continue ma mission au sein de l’asbl Mothers and Midwives Support nouvellement créée qui opère dans une ile reculée de RDC. J’ai fait le choix de partir des groupements de femmes dans les villages sur le terrain, avec les communautés solidaires … en promouvant des solutions locales et durables. Si j’interviens sur le plan matériel et logistique, je reste fidèle à ma devise : transmettre, accompagner et former sans se substituer. Si les femmes baissaient les bras, le monde s’écroulerait…

Claire Thibaut, Présidente de Mothers and Midwives Support avec Anne-Michelle de Mathelin, Délégation UE de MMM

Barbara Lazaron, Memisa – Belgique/République Démocratique du Congo, Bénin, Burundi, Guinée, Mauritanie, Inde

En 2018, nous avons accompagné directement et indirectement près de 100 000 accouchements dans 5 pays d’Afrique. En effet nous travaillons pour faciliter l’accès des populations fragilisées aux soins de santé avec deux priorités, la santé maternelle et infantile. Notre démarche est transversale : formation et accompagnement du personnel local, systèmes de mutuelles et de fonds de garantie, transports d’urgence y compris des bateaux ambulances, investissements dans le matériel et les médicaments, amélioration des infrastructures et des bâtiments liés à la santé et sensibilisation des populations. En RDC où nous sommes particulièrement actifs, une femme sur 150 meurt en couche.

Amélie, Les 3 Pommiers – Belgium

Aux 3 pommiers, nous accueillons des personnes fragilisées par les coups durs de la vie. Nous les aidons à retrouver confiance en elles et de l’autonomie. Parmi elles, un roulement important de femmes vulnérables, enceintes, victimes de violence etc… Nous avons une approche pluridisciplinaire à tous les niveaux, accueil de populations diverses et intergénérationnelles, types de logement d’accueil variés, accompagnement sur mesure. Nous gérons aussi une agence immobilière sociale. Notre fil rouge est « d’accompagner le temps qu’il faut ». Notre travail s’inscrit vraiment dans la durée, condition d’une véritable reconstruction.

Jocelyne Le Pivain, Présidente de MMM France, Véronique de Vaumas, Webmaster de la délégation UE de MMM, Anne-Claire de Liedekerke, Présidente de MMM

 

 

Articles les plus lus

Conférence internationale #Mothers4Peace – 3-4 mai 2018, Casablanca, Maroc

03.05.18

Les mères, au cœur du changement pour une culture de paix. Exemples impliquant les mères aux niveaux familial, communautaire, national, international.

Lire plus

Conférence Mothers4Peace : la présidente de MMM interviewée sur Atlantic Radio Maroc

17.03.18

Casablanca, Maroc - Anne-Claire de Liedekerke, Présidente de MMM, a été interviewée à propos de la conférence "Mothers4Peace" - Les mères actrices de changement pour une culture de paix -

Lire plus

« Mères pour la paix » – La présidente de MMM interviewée par le magazine « Femmes du Maroc »

21.03.18

Mothers4Peace : le rôle essentiel des mères comme agent de changement pour une culture de paix - Anne-Claire de Liedekerke explique le thème de la conférence internationale organisé par MMM

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

D’énormes défis entravent la réalisation des ODD – Pourquoi ne pas autonomiser les #Mothers4SDGs?

01.08.19

UN New York – MMM participait au Forum politique de haut niveau (FPHN), qui s'est déroulé du 9 au 18 juillet au siège de l'ONU. Le FPHN 2019 a achevé son premier cycle de 4 ans en suivant les progrès des

Lire plus

Sensibiliser les parents, et la société dans son ensemble, sur le développement de la petite enfance.

09.07.19

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme - MMM a saisi l'occasion d'une discussion générale sur les droits de l'homme pour réaffirmer le droit des enfants au plein épanouissement, ainsi que l'importance d

Lire plus

Innover pour émanciper les filles et les femmes par l’éducation

08.07.19

UNESCO - MMM a participé à la conférence internationale organisée le 5 juillet par la Présidence française du G7, en collaboration avec l’UNESCO, dans le contexte du G7 et de la réunion conjointe des m

Lire plus

Les mères ne sont pas seulement victimes du changement climatique – Elles apportent aussi des solutions novatrices spécifiques

02.07.19

Genève ONU, Conseil des Droits de l'Homme-MMM appelle au soutien et à la reconnaissance des compétences et de la contribution des femmes dans leurs multiples rôles, notamment dans l'éducation au développe

Lire plus

Les entreprises doivent s’attaquer au « plafond de mère » et à sa cause profonde : la distribution inégale du travail familial non rémunéré

30.06.19

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme - Dans une déclaration orale au conseil, MMM a appelé les entreprises à promouvoir un partage plus équitable des responsabilités familiales et du travail non rém

Lire plus

La dépression maternelle et le burnout doivent être reconnus et combattus – également pour le bien des nouveau-nés

27.06.19

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - MMM a profité de la discussion sur le droit à la santé mentale pour attirer l'attention sur les problèmes psychologiques des mères dans le monde.

Lire plus