Sensibiliser les parents, et la société dans son ensemble, sur le développement de la petite enfance.

09.07.19

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme - MMM a saisi l'occasion d'une discussion générale sur les droits de l'homme pour réaffirmer le droit des enfants au plein épanouissement, ainsi que l'importance de soutenir et d'éduquer les parents et les éducateurs au développement de la petite enfance - également pour instaurer une paix durable.

La Déclaration et le Programme d’action de Vienne, qui ont été adoptés par les Etats membres des Nations Unies lors de la Conférence mondiale sur les droits de l’homme de 1993, réaffirment le principe du « premier appel aux enfants », principe particulièrement important pour la petite enfance.

Les recherches ont montré l’impact négatif dévastateur que la violence et les abus, voire la négligence, peuvent avoir sur le développement physique, émotionnel et cognitif d’un enfant. Cela peut compromettre leur réussite future à l’école et, par voie de conséquence, leur capacité à participer et à contribuer à la société plus tard dans la vie.

Donner à un enfant le meilleur départ dans la vie commence par investir dans la santé maternelle, et des services de garderie et d éducation préscolaire de qualité pour les enfants, ceci en ciblant les familles les plus vulnérables.

Mais cela signifie également que les parents, les autres éducateurs et la société dans son ensemble soient sensibilisés au développement de la petite enfance, à l’importance de la sécurité et des soins de l’enfant, ainsi qu’aux pratiques parentales positives. En outre, les parents, en particulier les mères, doivent être soutenus émotionnellement, socialement et économiquement pour remplir leurs responsabilités éducatives afin que leurs enfants et toute la famille puissent s’épanouir.

Chaque enfant a le droit de vivre sans peur, sans manque et devrait pouvoir développer son plein potentiel.

Investir dans le développement de la petite enfance est aussi l’un des meilleurs investissements qu’un pays puisse faire pour édifier un avenir meilleur pour toutes les générations futures. Et au final, cela contribue également à la construction d’une paix durable.

Chiara Dedeken, notre stagiaire à l’ONU à Genève, a prononcé ce message lors du débat général sur le suivi et la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Vienne qui s’est tenu le 8 juillet lors de la 41eme  session du Conseil des droits de l’Homme.

MMM declaration orale sur l’importance de prioriser les soins et l’éducation de la petite enfance

 

 

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Il est temps de mettre en place des systèmes économiques qui valorisent et soutiennent le Care

22.01.22

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme- La pandémie a mis en évidence l'essentialité du Care pour le bien-être collectif et l'action des parents, et en particulier les mères, pour

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus

MMM appelle à une redéfinition de la notion de « Travail » incluant travail rémunéré et non rémunéré

28.09.22

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme - MMM a saisi l'occasion d'une table ronde sur l'avenir du droit au travail dans le contexte du changement climatique pour appeler à une vision plus holistique du " t

Lire plus