Comment mettre fin au « handicap par procuration » pour les mères

14.10.19

Laura Julia Fiquet, fondatrice et présidente de l’Union des parents d’enfants handicapés – UMEH  (membre de Make Mothers Matter) a participé à un atelier de recherche de l’UE, à Riga, le 23 septembre 2019,  sur les enfants handicapés.

Laura (elle-même, mère d’un enfant handicapé), a souligné les nombreux problèmes auxquels elle et d’autres mères font face quotidiennement en France et en Europe.

Cela va de la perte d’emploi, de la perte d’autonomie financière ou de la dépendance financière totale vis-à-vis du conjoint – à la perte de droits sociaux (chômage, retraite, maladie) avec les minima sociaux précaires que cela implique.

La cohésion familiale est également compromise, entrainant souvent la séparation du conjoint ou le renoncement à avoir un autre enfant.

Dans de nombreux cas, ces mères se heurtent également à un isolement social et à une charge mentale élevée qui peut les mener à l’épuisement.

Laura Fiquet a également souligné le manque d’interlocuteurs sociaux compétents pouvant accompagner les mères.

Pour résoudre ces problèmes, elle propose :

  • La reconnaissance du statut officiel de mère s’occupant d’un enfant handicapé
  • La création d’un statut juridique social spécifique garantissant à la mère un revenu digne et l’accès à la sécurité sociale
  • La création de centres d’aide d’écoute et de conseils

Elle demande :

  • que les mères (comme les personnes handicapées en France) soient prioritaires pour les formations et les emplois.
  • de soutenir les entreprises à domicile qui peuvent constituer une alternative efficace pour le  «retour au travail» tout en permettant à la mère de s’occuper de son enfant handicapé.
  • une meilleure formation des médecins et des obstétriciens sur la prise en charge des mères d’enfant handicapé quant au risque d’une nouvelle grossesse.
  • que la notion de « handicap par procuration » soit reconnue.

Pour résoudre ces problèmes, elle propose :

  1. la création d’un statut officiel de mère d’enfant handicapé
  2. la création d’un statut juridique social spécifique garantissant à la mère un revenu digne et l’accès à la sécurité sociale

Laura Fiquet est convaincue que l’étude de faisabilité de la Commission européenne éclaircira la situation et proposera des changements nécessaires pour résoudre ces problèmes. L’étude doit fournir les outils financiers et logistiques nécessaires pour inclure ces familles et leurs enfants handicapés dans la société. Elle  souligne que plus d’associations familiales doivent être interrogées dans l’étude. Ce sont les familles les premières concernées par la prise en charge des personnes handicapées. Ne pas tenir compte de leur avis pourrait conduire à des solutions artificielles ou non pérennes.

En conclusion, la voix des parents doit être entendue et les politiques sociales doivent concerner la famille dans son ensemble. Un enfant est ancré dans un environnement et un contexte familial. Ce n’est qu’en travaillant main dans la main avec les familles, et en particulier les mères (beaucoup d’enfants vivant dans des situations précaires ne vivent qu’avec leur mère) que des solutions pourront être trouvées pour soutenir les enfants handicapées.

Mots-clés:

Articles les plus lus

Conférence internationale #Mothers4Peace – 3-4 mai 2018, Casablanca, Maroc

03.05.18

Les mères, au cœur du changement pour une culture de paix. Exemples impliquant les mères aux niveaux familial, communautaire, national, international.

Lire plus

Conférence Mothers4Peace : la présidente de MMM interviewée sur Atlantic Radio Maroc

17.03.18

Casablanca, Maroc - Anne-Claire de Liedekerke, Présidente de MMM, a été interviewée à propos de la conférence "Mothers4Peace" - Les mères actrices de changement pour une culture de paix -

Lire plus

« Mères pour la paix » – La présidente de MMM interviewée par le magazine « Femmes du Maroc »

21.03.18

Mothers4Peace : le rôle essentiel des mères comme agent de changement pour une culture de paix - Anne-Claire de Liedekerke explique le thème de la conférence internationale organisé par MMM

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L'actualité de la délégation de MMM à l'Union Européenne

Comment mettre fin au « handicap par procuration » pour les mères

14.10.19

Laura Julia Fiquet, fondatrice et présidente de l'Union des parents d'enfants handicapés - UMEH  (membre de Make Mothers Matter) a participé à un atelier de recherche de l'UE, à Riga, le 23 septembre 2019

Lire plus

Soutenir la santé maternelle grâce au projet européen Riseup-PPD

14.10.19

Make Mothers Matter est fier de faire partie du réseau de recherche de l'UE sur le trouble de la dépression périnatale (Peripartum Depression Disorder) au sein duquel nous co-dirigeons un groupe de travail s

Lire plus

Déclaration Commune de la Société Civile: Il est temps de mettre fin à la violence obstétricale

25.11.18

Bruxelles, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes - Les mères doivent recevoir des soins de santé maternelle respectueux; elles doivent pouvoir vivre la grossesse et

Lire plus

MMM rejoint la campagne
« Ce que veulent les femmes »

11.04.18

Make Mothers Matter est heureuse de se joindre à la campagne #WhatWomenWant destinée à entendre directement au moins 1 million de femmes et de filles à travers le monde sur la façon dont elles définissent

Lire plus

Déclaration: non à la violence obstétricale

25.11.17

Journée Internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes - La Goccia Magica, CiaoLapo, l'Observatoire Italien de la Violence Obstétricale et Make Mothers Matter (MMM) soulignent la nécessit

Lire plus

Santé maternelle: parlons de la dépression post-partum

11.04.17

7 avril, Journée mondiale de la santé: la dépression post-partum (à ne pas confondre avec le baby blues) est plus fréquente qu'on ne le croit et trop souvent négligée.

Lire plus