Egalité des genres: les suissesses font pression pour une économie du bien-être parmi d’autres politiques tangibles

28.11.21

Suisse – Pendant deux journées extraordinaires, les femmes ont investi le parlement de Berne, à l'occasion de la "Session des femmes" pour débattre de questions relatives à leurs droits, et adopter des motions afin de progresser dans l'égalité des genres en Suisse. MMM était représentée et a activement participé aux discussions sur le travail d'aide familiale non rémunéré.

En Suisse, cela fait cinquante ans, 1971, que les femmes ont enfin obtenu le droit de vote et d’éligibilité. Ainsi le pays est  un des derniers d’Europe a avoir reconnu l’égalité en matière de droits politiques. Depuis, les progrès vers une égalité des sexes ont été lents-  le congé maternité rémunéré n’a été accordé qu’en 2005 et le congé paternité rémunéré a été voté en 2020. Les femmes restent minoritaires dans presque tous les organes de décision . La Suisse poursuit son combat pour une véritable égalité dans la politique, l’économie, et la société.

Entrée dans Alliance F, un groupement d’organisations féminines suisses qui a initié, avec d’autres partenaires, une  Session des Femmes les 29 et 30 Octobre 2021 – la seconde de ce type: La première session des femmes s’étant tenue il y a 30 ans

246   femmes élues , issues de toutes les régions de Suisse, de tous les âges et de tous les milieux ethno-religieux et socio-économiques, ont siégé au Conseil national (la chambre basse du Parlement suisse) pendant 2 jours. Travaillant comme une véritable session parlementaire, elles ont débattu et voté sur des demandes concrètes préparées par 8 commissions mises en place pour l’événement. Les thèmes abordés ont été l’égalité au travail, les retraites des femmes, le travail de soin non rémunéré, les femmes rurales, les femmes et les TIC, la santé sexuelle, les femmes dans les sciences et la violence contre les femmes.

A l’issue de la session, 23 motions ont été adoptées et présentées aux représentants du Parlement et du Conseil fédéral.

Grâce a son appartenance à MMM,  Valerie Bichelmeier basée à Genève, Responsable de notre délégation des Nations Unies, figurait parmi les femmes élues à cette session historique. Ayant activement participé aux travaux de la Commission sur la reconnaissance  du travail de soins non rémunéré, un des sujets phares de MMM, elle a co-présenté une des 3 motions sur ce thème.

Cette motion, adoptée par la Session, aborde la question de l’invisibilité économique du travail de soins non rémunéré par des changements systémiques de nos systèmes économiques.Elle propose de détourner l’élaboration des politiques économiques du discours sur la croissance du PIB et invite le gouvernement et tous les acteurs économiques et sociaux à repenser en profondeur notre économie, sa finalité et ses objectifs, son système de valeurs et ses indicateurs, afin de donner la priorité au bien-être des personnes et de la planète. Comme mesure concrète pour lancer le processus de changement, la motion appelle  le gouvernement suisse à rejoindre le Partenariat de gouvernements pour une économie du bien être (WEGo),

Cela correspond à la vision de MMM selon laquelle, pour reconnaître efficacement le travail de soins non rémunéré et réparer l’injustice économique résultant de sa distribution inéquitable – qui touche majoritairement les mères  – des changements systémiques sont nécessaires dans notre système économique. C’est également l’objet de notre adhésion à la Wellbeing Economy Alliance.

Aussi, nous avons l’intention de continuer à promouvoir cette motion en Suisse pour qu’à minima, une discussion ait lieu au Parlement, sur la nécessité de réorienter notre économie au service du  bien-être des gens et de l’environnement naturel – et non l’inverse.

Voir aussi

 

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Une mère presque parfaite – Nouvelle série de podcasts avec Isabelle Roskam

26.04.22

Nous avons le plaisir de lancer notre nouvelle série de podcasts "Une mère Presque Parfaite" avec Isabelle Roskam, professeur de psychologie du développement et de la parentalité à l'Université

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

MMM recherche un partenaire académique pour s’associer à notre nouvelle enquête européenne

06.12.22

Nous recherchons un partenaire académique pour une enquête européenne sur des problématiques qui concernent les mères. Les réponses de cette enquête serviront de leviers de changement.

Lire plus

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus