La stratégie européenne du Care : Le bon moment pour placer les mères au centre de l’attention

28.03.22

Make Mothers Matter se félicite vivement du lancement d’une stratégie européenne du Care.

En ces temps sans précédent, où l’Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques s’exacerbent et où des attaques odieuses contre des civils en Ukraine menacent l’ordre mondial, il est important de réfléchir aux personnes qui maintiennent le tissu social. La pandémie a mis en lumière le travail vital des soignants, qui continuent à sauver des vies chaque jour, même si cela implique de risquer la leur.

La plupart de ces travailleurs sont des femmes, mais pour elles, le travail de soins ne s’arrête pas à l’hôpital ou à la maison de retraite.

Dans les coulisses, dans des millions de foyers en Europe, des femmes et des mères travaillent chaque jour pour que leurs familles et leurs enfants soient nourris, éduqués et en bonne santé. Lorsque les écoles ont fermé pendant la pandémie de COVID19, les mères ont pris le relais pour s’occuper de leurs enfants et les éduquer.

Leur travail et leur investissement personnel dans leur famille et leurs enfants les placent parmi les prestataires de soins les plus importants. La pandémie a mis en lumière ce travail précieux, mais invisible et sous-évalué : le travail de soins non rémunéré. Sans lui, nos sociétés seraient paralysées. Dans le monde entier, les soignants ont été en première ligne de la crise sanitaire. La plupart d’entre eux sont des femmes.

Les femmes ont été les plus durement touchées par les retombées sociales et économiques de Covid-19. Cependant, l’aspect sexué du travail de soins non rémunéré n’a pas été suffisamment pris en compte. La répartition inégale du travail de soins non rémunéré entre les sexes contribue à la persistance des inégalités entre hommes et femmes sur le marché du travail:

  • Faible participation des femmes au marché du travail
  • Emplois précaires pour elles

Ces éléments renforcent les écarts entre hommes et femmes en matière d’emploi, de rémunération et de retraite.

Les mères pâtissent du déficit de prise en charge du Care et  rend plus difficile l’avancement dans leur carrière et l’amélioration de leurs compétences professionnelles. Une littérature récente1 a montré que les inégalités entre les sexes en matière de revenus et de rémunération sont étroitement liées aux tâches de soins aux enfants, qui incombent de manière disproportionnée aux mères. Tant que le travail de soins non rémunéré ne sera pas reconnu, réduit et redistribué, il continuera à entraver les droits des femmes, en particulier ceux des mères.

Les mères sont également des bénéficiaires de soins. La santé maternelle est un indicateur de la santé globale. Une mère en bonne santé peut assumer ses responsabilités éducatives et participer pleinement à la vie économique et sociale.

Notre rapport complet (en anglais)
Résumé de notre rapport (en anglais)

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Une mère presque parfaite – Nouvelle série de podcasts avec Isabelle Roskam

26.04.22

Nous avons le plaisir de lancer notre nouvelle série de podcasts "Une mère Presque Parfaite" avec Isabelle Roskam, professeur de psychologie du développement et de la parentalité à l'Université

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

MMM recherche un partenaire académique pour s’associer à notre nouvelle enquête européenne

06.12.22

Nous recherchons un partenaire académique pour une enquête européenne sur des problématiques qui concernent les mères. Les réponses de cette enquête serviront de leviers de changement.

Lire plus

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus