MMM défend la participation des femmes dans les affaires publiques y compris au plus haut niveau

30.09.18

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme - Les mères sont directement concernées par de nombreux enjeux des droits de l'homme. A travers ses déclarations, MMM fait entendre leurs voix et met en avant leurs contributions - notamment aux affaires publiques.

L’importance de la participation des femmes dans les affaires publiques

Parmi les nombreux sujets qui ont été abordés dans le cadre de cette 39Session du Conseil des Droits de l’Homme (10-28 Septembre 2018), MMM est notamment intervenu sur les obstacles à la participation des femmes, notamment celle des mères, aux affaires publiques. En pointant l’exemple de l’Islande, sa déclaration a également montré le potentiel d’une participation plus égalitaire avec les hommes, en particulier aux postes de décisions.

Extraits

« Participer à la direction des affaires publiques, pouvoir voter ou être élu et avoir accès à la fonction publique sont des éléments essentiels du droit de participer aux affaires publiques. Malheureusement, en 2018, de nombreuses femmes, et en particulier des mères, ne peuvent pleinement exercer ces droits. Globalement, la conduite des affaires publiques reste dominée par les hommes.

Cette inégalité a de nombreuses causes, mais les attentes socio-culturelles profondément ancrées selon lesquelles les femmes et les mères sont mieux qualifiées pour effectuer des travaux de soins non rémunérés et prendre soin de leur famille constituent l’un des facteurs importants qui entravent leur droit de participer aux affaires publiques.[…]

 L’Islande fournit l’un des meilleurs exemples des avantages de l’implication des femmes dans les affaires publiques. Ce pays est classé n°1 mondial en matière d’égalité des sexes par le Forum économique mondial. En 2008, pendant la crise financière, les dirigeants masculins des plus grandes banques islandaises ont été envoyés en prison et remplacés par des femmes. Le Premier ministre a également été remplacé par une femme, Jóhanna Sigurdardottir, qui a immédiatement instauré des quotas pour que les femmes occupent 40% des sièges aux conseils d’administration des entreprises. En quelques années à peine, l’Islande a connu une reprise extrêmement rapide et jouit maintenant d’une économie florissante. En 2018, ce pays est même n°4 du World Happiness Index ! »

Déclaration orale de MMM sur le droit de particpation des femmes dans la vie politique (en anglais)

Stephanie Rapoport intervient pour MMM

Autres interventions

MMM est également intervenue dans les débats  relatifs aux  formes contemporaines d’esclavage dont souffrent nombre de femmes migrantes, à la gestion des substances toxiques qui affectent spécialement les femmes, et sur l’inégalité dans le cadre du droit au développement, trois  sujets qui concernent particulièrement les mères.

Formes contemporaines d’esclavage : le cas des femmes migrantes du secteur domestique

« Nombre de travailleuses domestiques migrantes sont des mères qui ont laissé leurs enfants derrière elles (…)
Qu’il soit rémunéré, sous-payé ou non rémunéré, le travail domestique et les soins à la personne (le « Care ») sont essentiels au bien-être des familles et de la société(…)
Malheureusement, ce travail reste sous-valorisé- voire méprisé, et invisible, en particulier pour les décideurs.»

Déclaration orale de MMM sur les femmes migrantes du secteur domestique (en anglais)

Traitement des substances toxiques et déchets dangereux

«Les femmes sont parmi les plus vulnérables aux substances toxiques (…) en particulier pendant la grossesse, l’allaitement et la ménopause. Les femmes accumulent souvent aussi des facteurs de risque (…).
Compte tenu de l’ampleur, de la complexité et de la nature intersectorielle du problème (…) la réglementation seule, tout en étant absolument nécessaire, ne suffit pas.
MMM appelle les États à se concentrer sur la prévention basée sur une information, une éducation et une sensibilisation accrue et associées à une politique proactive fondée sur les droits de l’homme.
Un exemple d’une telle politique consiste à intégrer dans la médecine du travail l’évaluation individuelle des risques encourus »

Déclaration Orale de MMM sur l’impact des substances toxiques et déchets dangereux (en anglais)

Droit au développement et inégalités

«L’inégalité est malheureusement à la hausse et les progrès en matière d’égalité de genre en particulier ont stagné, voire reculé, dans de nombreux pays (…)
Un obstacle majeur à l’égalité entre les hommes et les femmes demeure la répartition inégale du travail familial non rémunéré (…)
Cette inégalité, alimentée par des stéréotypes sexistes (…) prive les femmes du temps nécessaire pour s’engager sur le marché du travail et dans la vie publique»

Déclaration orale de MMM sur le Droit au Développement (en anglais)

Résolution sur la mortalité et la morbidité maternelle dans le contexte humanitaire

Enfin, parmi les nombreuses résolutions adoptées lors de cette session, MMM salue celle concernant la mortalité et la morbidité maternelles dans le contexte humanitaire. Avec cette résolution, adoptée à l’unanimité, le Conseil réaffirme que la lutte contre la mortalité et la morbidité maternelle doit être une priorité pour tous les Etats, et que les efforts doivent être multiplié pour permettre aux femmes et aux filles d’accéder à des services de santé sexuelle et reproductive de qualité.

En espérant qu’au delà des discours une véritable volonté politique émerge pour lutter contre cette forme, la plus extrême, d’inégalité et de discrimination à l’égard des femmes.

 

Articles les plus lus

Visages afghans et voix du courage

21.09.21

Le 15 Aout dernier a vu l'effondrement du gouvernement afghan et le retour au pouvoir des talibans. Au sein de Make Mothers Matter, comme la plupart des gens, nous avons

Lire plus

Le travail du Care non rémunéré est un travail: il doit être reconnu et soutenu par notre système économique

19.07.21

Comment changer la perception du travail de care, sa valorisation sociale et économique? Cette première étape est nécessaire pour un changement systémique et pour plus de justice sociale pour les

Lire plus

Changer le narratif sur le travail de Care non rémunéré et l’économie

03.07.21

ONU New York / FPHN - Inscrivez-vous dès maintenant pour participer à l'événement que nous organisons en marge du Forum Politique de Haut Niveau de l'ONU.

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

Actualité de la délégation ONU

Racisme autour de la naissance

18.06.22

ONU Genève - A l’occasion d’une consultation sur le Racisme et le droit à la santé, MMM dénonce le racisme systémique contre les mères dans les pays développés, à travers deux indicateurs : la mort

Lire plus

Travail de soins non rémunéré et maternité: MMM demande à l’OIT de modifier son approche de l’emploi

30.05.22

Conférence Internationale du Travail, Genève – Pour réparer l'injustice économique dont souffrent de nombreuses mères en raison de leurs responsabilités familiales (le "Care"), MMM a appelé à une nouv

Lire plus

Favoriser la réalisation de tous les ODD en priorisant la cible 5.4 de l’ODD 5, et reconnaître le travail des mères

09.05.22

ONU New York, FHNP - Parmi les Objectifs de Développement Durable, la cible 5.4 appelle à la reconnaissance, la réduction et la redistribution de travail de soins familiaux non rémunérés que constituent l

Lire plus

Résilience et changements systémiques sont indispensables pour avoir des aliments sains sur toutes les tables

28.03.22

ONU New York, Commission de la condition de la femme - Lors d'un événement co-organisé en marge de la CSW66, nos intervenants ont réaffirmé les conséquences néfastes du changement climatique sur la sécu

Lire plus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du Care, en tant que

Lire plus

Appel à la fin des violations systématiques des droits Humain des mères autochtones

03.03.22

OUN Genève, Conseil des droits de l'Homme - Notre membre associé, EDO Group, était l'une des quatre organisations de la société civile ayant pu bénéficier d'un temps de parole à l'occasion du segment de

Lire plus