Mothers for Peace en Afghanistan

Une approche inclusive progressive pour l’autonomisation des femmes

En 2002, Mothers for Peace s’est rendue en Afghanistan pour la première fois. Choquées par les conditions de vie épouvantables des femmes, Mères pour la Paix Belgique et France ont décidé de lancer des projets de développement dans le pays, et en 2005, Mothers for Peace a été officiellement enregistrée comme ONG en Afghanistan.

Tout a commencé avec la Maison des femmes d’Istalif, construite en 2002. C’est là que MFP a implanté des classes, un hôpital et une unité de production. La Maison des femmes d’Istalif avait pour principal objectif l’autonomisation des femmes locales. Par le biais de l’éducation, de la formation professionnelle et des soins de santé, MFP leur a donné les outils nécessaires à leur propre développement et à celui de leur communauté.

Depuis 2005, le MFP a décidé de travailler au-delà des murs du Centre des femmes afin d’être plus visible au sein de l’ensemble de la communauté. La Maison des femmes d’Istalif travaille en étroite collaboration avec les autorités locales et les chefs religieux. Cette relation étroite a été entretenue et consolidée, car sans l’engagement de ces acteurs, MFP n’aurait jamais pu réussir à atteindre ses objectifs.

Depuis 2007 et à la demande de la population locale, les hommes se sont engagés à travailler avec MFP à travers des projets spécialement conçus, tels que des cours d’alphabétisation, des cours d’anglais, d’agriculture, de formation professionnelle et de couture. Depuis 2010, les projets se sont étendus aux provinces de Kapisa et Bamyan, en plus des districts de la province de Kaboul.

En collaboration avec la communauté locale et les autorités afghanes, MFP s’est fixé 4 objectifs :

  1. Sensibilisation juridique et renforcement de la communauté par des cours d’alphabétisation et des formations professionnelles à l’extérieur du centre (pour les hommes et les femmes) et des séminaires sur différents sujets.
  2. Renforcement des capacités de la communauté en formant un noyau de femmes et d’hommes à l’enseignement et à la couture.
  3. Donner aux femmes un accès à l’emploi en créant une unité de production de produits artisanaux et en développant des activités agricoles.
  4. Assurer l’avenir des mères et des enfants par l’éducation à la santé, la formation de sages-femmes et des soins gynécologiques de qualité.

Mothers for Peace est une organisation enracinée dans le terrain, acceptée par toutes les communautés locales dans lesquelles elle intervient, par les Mollahs et les différents ministères. Leur approche non conflictuelle leur a valu cette acceptation générale. MFP n’est pas intervenue en exigeant ou en dictant les droits des femmes mais plutôt en travaillant très progressivement vers une plus grande émancipation des femmes et en recherchant une plus grande participation dans la communauté locale, et en veillant à ce que leurs projets soient repris par les autorités locales le plus vite possible.

MPF souligne que ses projets apportent des changements à l’ensemble de la communauté où l’association est active. Les hommes comprennent mieux la valeur des femmes parce qu’on leur a fait comprendre que certaines femmes sont intelligentes et qu’elles peuvent créer un revenu pour la famille.

#RaiseAPen Afghan girls in class - Mothers for Peace

Photo Courtesy of Mothers for Peace

L’actualité de MMM et de son réseau

Les enfants au cœur de la Conférence mondiale sur le Développement et la Protection de la protection de la Petite Enfance

26.11.22

Suite au Sommet sur la transformation de l'éducation (TES) qui s'est tenu à New York en septembre 2022, la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance (WCECCE) a é

Lire plus

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

Conférence Mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance : MMM promeut une parentalité partagée

03.11.22

Organisée par l'UNESCO, la Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance se tiendra du 14 au 16 novembre à Tachkent, en Ouzbékistan – Nous y serons et y organisons, en colla

Lire plus

Parentalité partagée: vitale pour le développement de la petite enfance et un avenir transformé

04.10.22

A MMM, nous sommes convaincus qu'un partage plus équitable entre les parents du travail invisible que constituent les soins et l'éducation des enfants présente un quadruple avantage : il est essentiel pour l

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus

MMM appelle à une redéfinition de la notion de « Travail » incluant travail rémunéré et non rémunéré

28.09.22

ONU Genève, Conseil des Droits de l'Homme - MMM a saisi l'occasion d'une table ronde sur l'avenir du droit au travail dans le contexte du changement climatique pour appeler à une vision plus holistique du " t

Lire plus