La promotion de l’égalité Hommes-Femmes au travail est bienvenue, mais elle nécessitera une action au delà du cadre professionnel

04.06.18

ONU Genève, Conférence internationale du Travail - Lors d'une intervention orale, MMM a salué l'initiative Femmes au Travail de l'Organisation Internationale du Travail et ce nouveau coup de pouce pour l'égalité. MMM a également réaffirmé la nécessité de traiter la question du travail familial non rémunéré, et a fait des recommendations de politiques multi-sectorielles.

L’objectif de la déclaration de MMM du 4 juin en séance plénière était de participer à la discussion autour du rapport du Directeur général du BIT, L’initiative sur les femmes au travail: un nouvel élan pour l’égalité Celui-ci a été présenté lors de la 107e Conférence internationale du Travail.

La question du travail familial non rémunéré au coeur du « dilèmne temps-argent »

MMM se félicite de la reconnaissance claire, dans le rapport, du « dilèmne temps-argent» auquel sont confrontées la plupart des femmes. C’est une question fondamentale qui doit être considérée comme le principal obstacle structurel à la poursuite des progrès en matière d’égalité hommes femmes.

Au coeur de ce dilèmne se trouve la question du travail du travail familial non rémunéré. Plus précisément, le coeur du problème est la répartition inégale entre hommes et femmes de ce travail de « care », qui bien qu’invisible est non seulement essentiel à la transmission et à la survie des familles, mais qui, en realité soutient les economies et sociétés dans leur ensemble. A l’échelle mondiale, les femmes accomplissent 2  1/2 fois plus de taches familiales non rémunérées que les hommes. Lorsque travail rémunéré et travail non rémunéré sont combinés, les femmes travaillent en moyenne plus longtemps que les hommes – surtout lorsqu’elles sont mères.

Cependant, au lieu d’être reconnues et valorisées pour avoir combiné ce travail non rémunéré et leurs carrière professionnelles les femmes continuent d’être pénalisées. Les mères en particulier se heurtent à des discriminations systématiques et à des obstacles en matière d’embauche et de promotion. Elles subissent également une discrimination salariale liée à la maternité, qui se traduit par un écart de rémunération entre les mères et les femmes qui n’ont pas d’enfant.

S’attaquer au problème dépasse le seul secteur du travail et nécessite une approche multi-sectorielle incluant également les domaines de l’éducation, de la santé, de la protection sociale et de la fiscalité. Un changement de paradigme est nécessaire:
(1) placer le « care », c’est à dire  les soins, l’éducation et le bien-être des personnes au centre des priorités et des politiques des gouvernement; et
(2) adopter une perspective à long terme et investir pour l’avenir.

Les recommandations de MMM

  • Promouvoir la valeur du travail de « care » et considérer les dépenses publiques consacrées aux politiques de soutien du travail non rémunéré de garde et d’éducation des enfants comme un investissement dans le développement de la petite enfance et le capital humain, et non comme de simples dépenses
  • Fournir des services et des infrastructures publics accessibles, abordables et de bonne qualité, en particulier dans les zones les plus défavorisées et les plus reculées, dans le but explicite de remédier à la pauvreté en temps des femmes
  • Promouvoir une répartition égalitaire des responsabilités familiales entre hommes et femmes. Cela commence par la mise en place d’un congé paternité payé et decongés parentaux partagés payés
  • Mettre en oeuvre les politiques de conciliationvie familiale/vie professionnelle accessibles à tous – à commencer par le droit de demander des conditions de travail flexibles, ainsi que des réglementations permettant un travail à temps partiel de qualité et le « job sharing »
  • Adopter une vision de parcours de vie, et faciliter les carrières discontinues
  • Sur la base de la résolution historique adoptée lors de la Conférence internationale des statisticiens du travail de 2013, donner de la visibilité au travail familial non rémunéré et encadrer légalement ce travail en considérant ces « travailleurs aidants » comme une catégorie de main-d’œuvre spécifique avec un statut et des droits.

Lire la déclaration complète de MMM (en anglais)

La conférence internationale du travail est annuellement organisée par l’Organisation internationale du Travail (ILO). Cette 107 édition s’est déroulée à Genève du 28 Mai au 8 Juin 2018  .

Voir également sur le site:

 

 

Articles les plus lus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un sou

Lire plus

Retour sur notre conférence « Women at the peace table »

20.06.23

Artisans de la paix dans le monde, ils et elles sont venus du monde entier pour apporter leur voix et leur soutien au message principale de la conférence : il

Lire plus

La reconnaissance du Care en tant que Droit gagne du terrain au niveau mondial – Retour sur la CSW 2023

27.04.23

ONU New York - Cette année, le thème principal de la Commission ONU de la Condition des femmes (CSW) était Innovation, changement technologique, éducation à l'ère numérique pour parvenir à

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

MMM @ Conseil des Droits de l’Homme: soutenir les mères en tant qu’aidantes et éducatrices

26.03.24

UN Geneva - As the 55th session of the Human Rights council wraps up, here is an overview of our contributions to the discussions that took place on a wide range of topics. Our aim with all our interventions wa

Lire plus

Changeons le discours : Investissons dans les mères

11.03.24

UN New York, CSW68 - Join us for a discussion on changing the narrative in support of mothers - an online parallel event to the 68th UN Commission on the Status of Women

Lire plus

Be Family® – engager les entreprises à agir en faveur des familles sur le lieu de travail

01.03.24

MMM est heureux d’annoncer le lancement de Be Family®, dont nous sommes membre fondateur.

Lire plus

Une protection sociale inclusive pour la réalisation des droits de l’enfant

01.03.24

UN Geneva, Human Rights Council - - Co-organised with a group of Child Rights organisations, we invite you to join us for this hybrid event which will take place around the HRC's annual day of the rights of the

Lire plus

Notre membre de RDC dénonce l’utilisation des femmes et des filles comme arme de guerre

27.02.24

ONU Genève, Conseil des droits de l'homme - Passy Mubalama, présidente et directrice générale d'Aidprofen, un de nos membres en République Démocratique du Congo, était l'un des quatre orateurs de la soci

Lire plus

Investir dans les Mères pour la justice sociale

20.02.24

C'est officiel. En cette journée mondiale de la justice sociale, nous sommes ravis de vous annoncer que MMM a rejoint la Global Coalition for Social Justice, lancée par l'Organisation Internationale du Travai

Lire plus