La promotion de l’égalité Hommes-Femmes au travail est bienvenue, mais elle nécessitera une action au delà du cadre professionnel

04.06.18

ONU Genève, Conférence internationale du Travail - Lors d'une intervention orale, MMM a salué l'initiative Femmes au Travail de l'Organisation Internationale du Travail et ce nouveau coup de pouce pour l'égalité. MMM a également réaffirmé la nécessité de traiter la question du travail familial non rémunéré, et a fait des recommendations de politiques multi-sectorielles.

L’objectif de la déclaration de MMM du 4 juin en séance plénière était de participer à la discussion autour du rapport du Directeur général du BIT, L’initiative sur les femmes au travail: un nouvel élan pour l’égalité Celui-ci a été présenté lors de la 107e Conférence internationale du Travail.

La question du travail familial non rémunéré au coeur du « dilèmne temps-argent »

MMM se félicite de la reconnaissance claire, dans le rapport, du « dilèmne temps-argent» auquel sont confrontées la plupart des femmes. C’est une question fondamentale qui doit être considérée comme le principal obstacle structurel à la poursuite des progrès en matière d’égalité hommes femmes.

Au coeur de ce dilèmne se trouve la question du travail du travail familial non rémunéré. Plus précisément, le coeur du problème est la répartition inégale entre hommes et femmes de ce travail de « care », qui bien qu’invisible est non seulement essentiel à la transmission et à la survie des familles, mais qui, en realité soutient les economies et sociétés dans leur ensemble. A l’échelle mondiale, les femmes accomplissent 2  1/2 fois plus de taches familiales non rémunérées que les hommes. Lorsque travail rémunéré et travail non rémunéré sont combinés, les femmes travaillent en moyenne plus longtemps que les hommes – surtout lorsqu’elles sont mères.

Cependant, au lieu d’être reconnues et valorisées pour avoir combiné ce travail non rémunéré et leurs carrière professionnelles les femmes continuent d’être pénalisées. Les mères en particulier se heurtent à des discriminations systématiques et à des obstacles en matière d’embauche et de promotion. Elles subissent également une discrimination salariale liée à la maternité, qui se traduit par un écart de rémunération entre les mères et les femmes qui n’ont pas d’enfant.

S’attaquer au problème dépasse le seul secteur du travail et nécessite une approche multi-sectorielle incluant également les domaines de l’éducation, de la santé, de la protection sociale et de la fiscalité. Un changement de paradigme est nécessaire:
(1) placer le « care », c’est à dire  les soins, l’éducation et le bien-être des personnes au centre des priorités et des politiques des gouvernement; et
(2) adopter une perspective à long terme et investir pour l’avenir.

Les recommandations de MMM

  • Promouvoir la valeur du travail de « care » et considérer les dépenses publiques consacrées aux politiques de soutien du travail non rémunéré de garde et d’éducation des enfants comme un investissement dans le développement de la petite enfance et le capital humain, et non comme de simples dépenses
  • Fournir des services et des infrastructures publics accessibles, abordables et de bonne qualité, en particulier dans les zones les plus défavorisées et les plus reculées, dans le but explicite de remédier à la pauvreté en temps des femmes
  • Promouvoir une répartition égalitaire des responsabilités familiales entre hommes et femmes. Cela commence par la mise en place d’un congé paternité payé et decongés parentaux partagés payés
  • Mettre en oeuvre les politiques de conciliationvie familiale/vie professionnelle accessibles à tous – à commencer par le droit de demander des conditions de travail flexibles, ainsi que des réglementations permettant un travail à temps partiel de qualité et le « job sharing »
  • Adopter une vision de parcours de vie, et faciliter les carrières discontinues
  • Sur la base de la résolution historique adoptée lors de la Conférence internationale des statisticiens du travail de 2013, donner de la visibilité au travail familial non rémunéré et encadrer légalement ce travail en considérant ces « travailleurs aidants » comme une catégorie de main-d’œuvre spécifique avec un statut et des droits.

Lire la déclaration complète de MMM (en anglais)

La conférence internationale du travail est annuellement organisée par l’Organisation internationale du Travail (ILO). Cette 107 édition s’est déroulée à Genève du 28 Mai au 8 Juin 2018  .

Voir également sur le site:

 

 

Articles les plus lus

Visages afghans et voix du courage

21.09.21

Le 15 Aout dernier a vu l'effondrement du gouvernement afghan et le retour au pouvoir des talibans. Au sein de Make Mothers Matter, comme la plupart des gens, nous avons

Lire plus

Le travail du Care non rémunéré est un travail: il doit être reconnu et soutenu par notre système économique

19.07.21

Comment changer la perception du travail de care, sa valorisation sociale et économique? Cette première étape est nécessaire pour un changement systémique et pour plus de justice sociale pour les

Lire plus

Les mères françaises seront-elles écoutées?

21.09.21

Pour plaider les besoins et les attentes des mères en lien avec la prochaine réforme du gouvernement français sur les #1000premiersjours de l'enfant, MMM France a tenu à les entendre

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Notre membre de Roumanie en action pour les mères et les enfants d’Ukraine

21.06.22

Le conflit actuel en Ukraine et la crise humanitaire qui en résulte ont eu un impact dévastateur sur la santé mentale et physique des mères et de leurs enfants, tant pour ceux qui ont fui que pour ceux qui

Lire plus

Racisme autour de la naissance

18.06.22

ONU Genève - A l’occasion d’une consultation sur le Racisme et le droit à la santé, MMM dénonce le racisme systémique contre les mères dans les pays développés, à travers deux indicateurs : la mort

Lire plus

Travail de soins non rémunéré et maternité: MMM demande à l’OIT de modifier son approche de l’emploi

30.05.22

Conférence Internationale du Travail, Genève – Pour réparer l'injustice économique dont souffrent de nombreuses mères en raison de leurs responsabilités familiales (le "Care"), MMM a appelé à une nouv

Lire plus

Célébrer les mères tous les jours – L’heure du changement a sonné

18.05.22

En ces temps sans précédent, où l'Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques bouillonnent et menacent de déstabiliser l'ordre mondial, il est essentiel de réfléchir aux

Lire plus

La charge mentale des mères : le travail cognitif et émotionnel non rémunéré (et non reconnu)

15.05.22

MMM a le plaisir de publier un rapport rédigé par Emma Levrau, étudiante en santé globale et justice sociale (Master of Science) au Kings College de Londres, sur le travail cognitif et émotionnel non rému

Lire plus

MMM établit un lien entre l’écart de pension entre les sexes et la possibilité pour les mères à recevoir des soins de longue durée pendant leur vieillesse

11.05.22

Notre participation à l'appel à contribution de la Commission européenne : "Accès à des soins de longue durée abordables et de qualité" La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité de renfo

Lire plus