Les femmes doivent être impliquées dans les processus de paix – à toutes les étapes et à tous les niveaux

18.11.19

15 novembre à Bruxelles - Le 3e Peace Lab d' ESPERAS a débattu du rôle important des femmes et des mères pour la paix. Les deux intervenantes principales, Christine Bache et Passy Mubalama, nous ont fait bénéficier de leurs expertises complémentaires, l'une venant du monde académique et l'autre du terrain.

Professeure Christina Bache, auteure de l’étude 2019 commandée par l’UE, « Le rôle des femmes dans le processus de paix« est chargée de cours à l’école LSE au département ‘Ideas‘ à Londres. Elle vit à Bruxelles où elle est également professeur auxiliaire au Vesalius College.

« Il faut absolument inclure les femmes tout au long du processus de paix – insiste-t-elle – c’est un manquement grave envers les peuples de ne pas en tenir compte. Les femmes devraient être négociatrices, observatrices et même signataires. »

De droite à gauche: Laurence van Abeele, présidente de MMM Belgium et partenaire Esperas, avec Leen van Waes (Esperas) et des étudiantes

Elle a expliqué que les femmes, étant actives dans les organisations de base, ont un rôle pivot car elles représentent la diversité au sein de leurs communautés. Ce qu’elles ont à dire est donc de la plus haute importance. De plus, elles sont souvent engagées dans le dialogue en tant que leaders communautaires. Et en tant que mères, leur première responsabilité est d’éduquer leurs enfants de manière non violente.

Passy Mubalama, qui vit à Goma en République Démocratique du Congo, a apporté son expérience de terrain.

Elle était en Belgique pour recevoir son prix ‘Changemaker’ (Agent de changement) attribué par la coalition 11.11.11 composée d’ONG, de syndicats, de mouvements et de divers groupes de solidarité en Flandre qui travaillent ensemble dans un but commun : un monde juste et sans pauvreté.

Passy croit passionnément que les femmes ne devraient pas être considérées comme des victimes, mais plutôt comme des agents de changement.

Pour son travail, elle a créé Aidprofen, une organisation qui promeut l’éducation des femmes dans son pays et appelle à ce qu’elles soient plus nombreuses à participer activement à la politique.

  Voir la présentation de Passy pour en savoir plus (en anglais)

Aussi un autre article sur les projets d’ Esperas ici 

Passy Mubalama, fondatrice de Aidprofen en RDC, avec Myriam Mitu, une volontaire de Esperas

 

Articles les plus lus

Les mères se mobilisent avec un stylo

20.11.19

Lancement de notre campagne sur l'éducation à la London School of Economics (Ecole d'Économie et de Sciences Politiques de Londres).

Lire plus

Séminaire sur le rôle des familles dans l’économie circulaire – 14 mai 2019 CESE Bruxelles

15.04.19

Make Mothers Matter organise, en partenariat avec le Comité Economique et Social européen, un séminaire sur «Le rôle des familles pour atteindre les objectifs de l’économie circulaire» à l

Lire plus

« Ce que nous voulons, c’est que le monde entier soit conscient de l’importance des mères »

06.03.19

À la veille de la Journée internationale de la femme, Shahnaz Pakravan, ancienne présentatrice de la BBC, a parlé avec Anne-Claire de Liedekerke, présidente de l'ONG internationale Make Mothers M

Lire plus

Faire fonctionner la protection sociale pour et avec les mères

20.02.19

ONU NY, 63ème Commission de la condition des femmes - Dans sa déclaration MMM souligne que les deux piliers de la protection sociale, la santé et la protection du revenu,

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

Les mères se mobilisent avec un stylo

20.11.19

Lancement de notre campagne sur l'éducation à la London School of Economics (Ecole d'Économie et de Sciences Politiques de Londres).

Lire plus

Ne me parlez pas de ma mère !

13.02.20

Une tribune de Roland Vaxelaire, Administrateur de MMM, publiée dans la Libre Belgique.

Lire plus
Double journöe demi retraite pour les mères

France : Quand l’égalité homme-femme risque de battre en retraite!

08.02.20

Alors que les discussions se poursuivent sur la réforme des retraites en France, MMM France se mobilise pour défendre les droits et intérêts des mères - Explications de Marie Laure Gagey-des Brosses, Porte

Lire plus

Les mères célibataires ont besoin de soutien, non de stigmatisation

15.01.20

UN New York, CSocD58 - Par la déclaration écrite qu'elle a présentée en amont de la prochaine session de la Commission du développement social des Nations Unies, MMM a souligné la vulnérabilité spécifi

Lire plus

MMM France auditionné par les parlementaires

11.12.19

Paris, Assemblée Nationale - A l'ordre du jour: Réforme des retraites, projet du gouvernement sur les 1000 premiers jours de la vie... Que préconise MMM France?

Lire plus

mothers2mothers – Comment notre communauté fait la différence

09.12.19

«Les communautés font la différence», c’était le thème officiel de la Journée mondiale du sida cette année. Il démontre le rôle vital que jouent les communautés - à la fois pour prévenir les nouv

Lire plus

Vers une culture du « care »

01.12.19

Rabat, Maroc - Comment impliquer les hommes en tant que pères et dispensateurs de soins équitables et non violents pour le bien-être et la santé des familles, et pour l'égalité des sexes ? Nous pensons qu

Lire plus