À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la prévalence de ce trouble hormonal chez les jeunes femmes.

À propos du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et de sa prévalence

Première cause de trouble de la fertilité chez la femme, le syndrome des ovaires polykystiques ou SOPK a des répercussions négatives sur la santé et la qualité de vie d’environ 110 millions de femmes dans le monde, soit 5 à 10% d’entre elles. Il s’agit du trouble hormonal le plus fréquent chez les femmes en âge de procréer. Les femmes atteintes du SOPK présentent différents symptômes tels que des règles irrégulières, une pilosité excessive, une peau fortement acnéique ainsi qu’une répartition anormale de graisses corporelles. Ce syndrome peut aussi renforcer les risques de diabète de type 2, de vieillissement vasculaire prématuré, de cancer pré- ménopausique et de grossesses à risque pour les bébés prématurés.

Ce sont des symptômes qui n’affectent pas seulement la santé physique, mais qui peuvent également affecter gravement la psyché des femmes. On sait qu’environ 40 % des femmes atteintes du SOPK souffrent de dépression ou d’anxiété. Cet impact émotionnel est également renforcé par la sous-fertilité potentielle que le SOPK peut provoquer. Le SOPK n’a pas seulement des répercussions sur le patient, mais il a aussi un coût pour la société : on estime qu’il a un coût annuel global d’environ 23 milliards d’euros dans le secteur de la santé en Europe.

Le projet européen SPIOMET4HEALTH et le rôle de MMM

Le traitement du syndrome des ovaires polykystiques repose simplement sur une modification de son hygiène de vie. Une alimentation saine et la pratique d’un sport au quotidien sont fortement recommandées par les soignants. Le décalage entre les symptômes ressentis par les patientes et les solutions conseillées par les spécialistes de santé souligne en réalité un manque de financement et d’intérêt des politiques publiques sur la recherche des traitements des maladies qui concernent les femmes.

C’est pour cela que le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne finance le projet SPIOMET4HEALTH qui vise à fournir un nouveau traitement aux adolescentes et aux jeunes femmes adultes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques.

MMM participe dans le projet Européen SPIOMET4HEALTH en tant que partenaire en communication, mais également pour alerter les politiques de l’urgence de la situation. Nous souhaitons que l’Europe puisse débloquer plus des fonds pour venir en aide aux jeunes femmes souffrant de ce syndrome.

Notre rôle est de faire savoir qu’il est important que les adolescentes et les jeunes femmes adultes âgées de 12 à 24 ans, qui souffrent de SOPK, se manifestent et participent à l’essai clinique de phase II du projet dans différents centres en Europe. L’objectif est de vérifier si cette nouvelle approche thérapeutique a le potentiel d’améliorer la qualité de vie liée à la santé de millions de femmes souffrant de SOPK.

L’objectif de SPIOMET4HEALTH ?

Tester un nouveau traitement pour le SOPK : SPIOMET en un seul comprimé (SPI, 50 mg + PIO, 7,5 mg + MET, 850 mg) administré quotidiennement, associé à des mesures spécifiques de style de vie afin de normaliser l’ovulation et le statut endocrinien-métabolique. SPIOMET4HEALTH interviendra également sur les mécanismes sous-jacents responsables du développement du SOPK et ses résultats serviront de base à un essai clinique de phase III qui permettra l’exploitation de cette nouvelle approche dans toute l’Europe.

Ce nouveau traitement pourrait devenir une stratégie de préconception qui sera probablement suivie d’une ovulation ou d’une conception spontanée, de grossesses normales et d’une prochaine génération plus saine et soulagée !

Pour en savoir plus

Articles les plus lus

Le Care – un contributeur clé à la sécurité et à la paix

17.03.22

ONU Genève, Conseil des droits de l'Homme - Par son intervention orale, MMM a réaffirmé la nécessité de reconnaître et de soutenir le travail essentiel, mais souvent non rémunéré, du

Lire plus

Ensemble: partageons le Care, transformons l’avenir

02.07.22

ONU New York, FPHN - Rejoignez-nous le 11 juillet pour une table ronde sur l'importance et la façon de partage le Care à tous les niveaux - famille, communauté, gouvernements

Lire plus

Une mère presque parfaite – Nouvelle série de podcasts avec Isabelle Roskam

26.04.22

Nous avons le plaisir de lancer notre nouvelle série de podcasts "Une mère Presque Parfaite" avec Isabelle Roskam, professeur de psychologie du développement et de la parentalité à l'Université

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L'actualité de la Délégation de MMM à l'Union européenne

La réponse du MMM à la stratégie de l’UE en matière de soins

18.11.22

Dès nos premiers instants sur terre, nous avons tous besoin de soins. Nous en avons lorsque nous sommes très jeunes ou très âgés et si nous souffrons d'une maladie ou d'un handicap. Les personnes qui fourn

Lire plus

À la recherche d’un remède pour le SOPK
Le projet SPIOMET4Health

30.09.22

MMM participe à un projet européen, SPIOMET4Health qui vise à fournir un traitement pour le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), l'une des principales causes d'infertilité, tout en sensibilisant à la

Lire plus

Notre membre de Roumanie en action pour les mères et les enfants d’Ukraine

21.06.22

Le conflit actuel en Ukraine et la crise humanitaire qui en résulte ont eu un impact dévastateur sur la santé mentale et physique des mères et de leurs enfants, tant pour ceux qui ont fui que pour ceux qui

Lire plus

Célébrer les mères tous les jours – L’heure du changement a sonné

18.05.22

En ces temps sans précédent, où l'Europe est confrontée à une pandémie mondiale, où les tensions politiques bouillonnent et menacent de déstabiliser l'ordre mondial, il est essentiel de réfléchir aux

Lire plus

MMM établit un lien entre l’écart de pension entre les sexes et la possibilité pour les mères à recevoir des soins de longue durée pendant leur vieillesse

11.05.22

Notre participation à l'appel à contribution de la Commission européenne : "Accès à des soins de longue durée abordables et de qualité" La pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité de renfo

Lire plus

Une approche intégrée des services de garde d’enfants dans la perspective des droits de l’enfant

10.05.22

La Commission européenne (CE) a annoncé son nouveau plan visant à développer une stratégie européenne en matière de soins. Elle devrait renforcer les soins de longue durée ainsi que l'éducation et l'ac

Lire plus