La protection du travail doit intégrer les soins non rémunérés

09.06.23

ONU Genève - Participant aux discussions sur la protection du travail lors de la Conférence internationale du travail, MMM a souligné que le travail de soins non rémunéré est bel et bien un travail, qui devrait relever de la responsabilité de chacun-e. La protection du travail doit donc adopter une approche holistique du travail, en considérant le travail rémunéré et non rémunéré comme interdépendants, afin de garantir que les aidants non rémunérés, en particulier les mères, soient soutenus de manière adéquate dans leurs différents rôles et ne soient pas pénalisés par leurs responsabilités en matière de soins.

Ci-dessous, le texte complet de notre déclaration 

Élever et éduquer un enfant, s’occuper d’une personne âgée ou d’un parent dépendant, gérer un ménage, tout cela EST du travail, même s’il n’est pas rémunéré, ce qui a été reconnu en 2013 par la Conférence internationale des statisticiens du travail.

Pourtant, dix ans plus tard, ce travail n’est toujours pas pris en compte dans les discussions sur la protection du travail.

Globalement, plus des 3/4 de ce travail inestimable sont effectués par des femmes, une répartition inéquitable qui reste un obstacle majeur à leur participation au marché de l’emploi et une cause de discriminations multiples, notamment pour les mères.

Pourtant, la crise de Covid-19 a mis en lumière à quel point ce travail est essentiel et fondamental pour le bien-être de tous, ainsi que pour le fonctionnement et l’avenir de notre société et de notre économie. Le travail de soins non rémunéré mérite donc d’être reconnu, protégé et soutenu. Il doit également être considéré comme une responsabilité collective, dont les coûts sont plus équitablement répartis entre les hommes et les femmes et dans l’ensemble de la société.

En fait, la protection de l’emploi devrait également permettre aux gouvernements et aux employeurs d’assumer leur part de responsabilité, en apportant un soutien adéquat aux travailleurs ayant des tâches de soins – en particulier en aidant les hommes à assumer leur part de travail de soins non rémunéré. Cela est d’autant plus important dans un contexte de baisse des taux de fécondité et de vieillissement de la population, qui ne fera qu’accroître les besoins en matière de soins.

MMM appelle donc à une redéfinition du travail en tant que concept holistique, où le travail rémunéré et non rémunéré est combiné et entrelacé, et à une réévaluation de la protection du travail pour couvrir le travail de soins non rémunéré.

Déclaration MMM à télécharger

Cette déclaration a été faite à l’occasion de la première seance du Comité de Discussion Récurrente sur la protection du travail, dans le cadre de la  111ème Conférence Internationale du Travail, le rassemblement annuel de l’Organisation Internationale du Travail  (OIT).

 

Articles les plus lus

Investir dans les mères est la clé du changement intergénérationnel

13.02.24

ONU New York, CSocD62 - L'intervention de MMM auprès de la Commission du développement social rappelle qu'investir dans les mères à travers la reconnaissance, l'éducation, la protection et un sou

Lire plus

Retour sur notre conférence « Women at the peace table »

20.06.23

Artisans de la paix dans le monde, ils et elles sont venus du monde entier pour apporter leur voix et leur soutien au message principale de la conférence : il

Lire plus

La reconnaissance du Care en tant que Droit gagne du terrain au niveau mondial – Retour sur la CSW 2023

27.04.23

ONU New York - Cette année, le thème principal de la Commission ONU de la Condition des femmes (CSW) était Innovation, changement technologique, éducation à l'ère numérique pour parvenir à

Lire plus
Voir tous les articlesde la catégorie

L’actualité de MMM et de son réseau

MMM @ Conseil des Droits de l’Homme: soutenir les mères en tant qu’aidantes et éducatrices

26.03.24

UN Geneva - As the 55th session of the Human Rights council wraps up, here is an overview of our contributions to the discussions that took place on a wide range of topics. Our aim with all our interventions wa

Lire plus

Changeons le discours : Investissons dans les mères

11.03.24

UN New York, CSW68 - Join us for a discussion on changing the narrative in support of mothers - an online parallel event to the 68th UN Commission on the Status of Women

Lire plus

Be Family® – engager les entreprises à agir en faveur des familles sur le lieu de travail

01.03.24

MMM est heureux d’annoncer le lancement de Be Family®, dont nous sommes membre fondateur.

Lire plus

Une protection sociale inclusive pour la réalisation des droits de l’enfant

01.03.24

UN Geneva, Human Rights Council - - Co-organised with a group of Child Rights organisations, we invite you to join us for this hybrid event which will take place around the HRC's annual day of the rights of the

Lire plus

Notre membre de RDC dénonce l’utilisation des femmes et des filles comme arme de guerre

27.02.24

ONU Genève, Conseil des droits de l'homme - Passy Mubalama, présidente et directrice générale d'Aidprofen, un de nos membres en République Démocratique du Congo, était l'un des quatre orateurs de la soci

Lire plus

Investir dans les Mères pour la justice sociale

20.02.24

C'est officiel. En cette journée mondiale de la justice sociale, nous sommes ravis de vous annoncer que MMM a rejoint la Global Coalition for Social Justice, lancée par l'Organisation Internationale du Travai

Lire plus